• Adama Traoré a été élu meilleur joueur de la Coupe du Monde U-20 2015
  • Cinq ans après, et suite à une grave blessure, il est de retour
  • Il rêve d’offrir au Mali sa première qualification pour la Coupe du Monde

Inscrire son nom dans l’Histoire, voilà une ambition que nourrissent de nombreux footballeurs. Adama Traoré a inscrit le sien dans les annales de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Comme Lionel Messi en 2005, Sergio Agüero en 2007, ou encore Paul Pogba en 2013, le Malien a été nommé Ballon d’Or adidas de la compétition en 2015.

“Succéder à ces stars a été une grande fierté. Rares sont ceux qui peuvent se targuer d’avoir obtenu ce trophée. Mais j‘ai conscience que ma carrière reste incomparable à la leur”, explique l’intéressé au micro de FIFA.com. “Pour autant, cela motive. Cela pousse à encore travailler pour décrocher de nouveaux trophées.”

Nom : Adama Traoré
Né le : 28 juin 1995
Club : AS Monaco – en prêt au FC Metz
Position : Meneur de jeu
Sélections : 15 (4 buts)

Car depuis ce titre de meilleur joueur et la troisième place décrochée par le Mali dans ce tournoi, Traoré n’a plus obtenu la moindre récompense. Et ça n’a pas été faute d’ambition ni de talent, mais plutôt de chance : c’est une fracture de la cheville survenue quelques semaines après Nouvelle-Zélande 2015 qui a freiné l’envol de l’Aigle, alors qu’il venait de rejoindre l’AS Monaco.

“Suite à cette blessure, j’ai connu des années difficiles”, explique le milieu de terrain qui n’a disputé que 15 matches entre 2016 et 2019. “Cela a été dur et long de retrouver la pleine possession de mes moyens. C’est seulement cette saison que je commence enfin à me sentir bien, et à retrouver mon jeu.” Cette année, avec Metz où il a été prêté par l’ASM, il a disputé autant de rencontres qu’il n’en a disputées en trois ans. Et au-delà de la quantité, il y a surtout eu la qualité.

Les prévisions de “NosstrAdama”

Ce retour en forme arrive forcément à point nommé pour la sélection malienne. Grands habitués de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF, les Aigles courent toujours après leur première participation à une Coupe du Monde alors que pointe à l’horizon le second tour des qualifications africaines pour Qatar 2022 : “J’ai connu la Coupe du Monde U-20. J’en garde d’extraordinaires souvenirs. J’ose donc à peine imaginer ce que peut être ‘LA’ Coupe du Monde ! C’est le rêve de tout footballeur. Notre qualification passera par le travail, le sérieux, et la solidarité”.

Si telle est la recette, elle fonctionne parfaitement pour les sélections jeunes du Mali, régulièrement brillantes dans les épreuves U-17 et U-20. C’est manifestement plus compliqué à l’étage du dessus : “Il y a, je crois, une grosse part mentale, et peut-être un manque d’expérience des grands-rendez-vous”, analyse Traoré. “Mais j’ai confiance : je suis convaincu qu’on a la qualité pour cette fois se qualifier.”

On peut le croire. En plus d’un Traoré retrouvé et de sa génération de joueurs arrivés à maturité, le Mali peut aujourd’hui compter sur de jeunes pépites au regard des places décrochées dans le dernier carré des Coupes du Monde 2015 et 2017 par la sélection U-17. Et puis il y a aussi les tauliers : le capitaine Molla Wagué, l’attaquant Moussa Maregua, mais encore l’un des meilleurs buteurs de la sélection…. Adama Traoré.

“Effectivement, on peut nous confondre !”, note le Messin à propos de son homonyme, qui appartient également au FC Metz ! “C’est un ami. Pour nous distinguer, on me surnomme Noss en référence à Nostradamus !” Reste donc à Noss Traoré de se faire pour de bon un nom dans l’Histoire du football malien… ou plutôt un surnom.

FIFA

MaliwebSportsVideo
Adama Traoré a été élu meilleur joueur de la Coupe du Monde U-20 2015 Cinq ans après, et suite à une grave blessure, il est de retour Il rêve d'offrir au Mali sa première qualification pour la Coupe du Monde Inscrire son nom dans l'Histoire, voilà une ambition que...