Eclatée, en juin dernier, suite à des publications du journal américain Le New York Times, l’affaire de harcèlement sexuel sur des jeunes basketteuses maliennes éclabousse la famille du basketball malien. En plus des sanctions  de suspension prononcées par la FIBA contre certains acteurs mis en cause, la justice malienne met les pieds dans le plat.

 

En effet, le doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de la commune IV a placé, hier, sous mandat de dépôt le coach Amadou Bamba. Il est inculpé pour  » pédophilie, tentative de viol, attentat à la pudeur « .

Rappelons que Amadou Bamba (51 ans) était le sélectionneur de l’équipe nationale U18 filles de basketball du Mali depuis 2016. Il a été aussitôt limogé par la fédération malienne de basketball suite aux révélations d’abus sexuels.

Il aurait  » agressé ou harcelé sexuellement au moins trois joueuses et contrarié leurs carrières quand elles ont refusé d’avoir des rapports sexuels avec lui « , selon des témoignages rassemblés par HumanRights Watch.

Sory Ibrahim COULIBALY

Source: l’Indépendant

MaliwebSports
Eclatée, en juin dernier, suite à des publications du journal américain Le New York Times, l’affaire de harcèlement sexuel sur des jeunes basketteuses maliennes éclabousse la famille du basketball malien. En plus des sanctions  de suspension prononcées par la FIBA contre certains acteurs mis en cause, la justice malienne...