Les regards sont désormais tournés vers le stade 26 mars de Bamako où se tient la survie du football malien. En effet, après 4 ans d’arrêt du championnat national, la FEMAFOOT tient ce jour 15 juin 2019 son assemblée générale ordinaire. Les travaux ont débuté depuis ce matin en présence des émissaires de FIFA et de la CAF qui menacent d’une possible disqualification des aigles du Mali à la prochaine CAN prévue dans une semaine en Égypte.

Paralysé à cause de querelles égoïstes de quelques dirigeants au patriotisme douteux, le football malien et les amoureux du ballon rond doivent encore prendre leur mal en patience. Car, selon une source proche de l’organisation que nous avons joint au téléphone, l’Assemblée générale de ce samedi ne concerne pas l’élection du nouveau locataire de la FEMAFOOT. << l’élection d’un nouveau président n’est pas à l’ordre du jour. C’est seulement les textes de la FEMA foot qui doivent être révisés. Et à l’issue des travaux, il sera décidé une autre assemblée générale élective qui mettra le nouveau président de la FEMAFOOT dans ses fonctions>> nous a dit au téléphone un membre proche de l’organisation sur place au 26 mars.

Avant de mettre cet article en ligne, notre source nous affirme que l’Assemblée se poursuit et que des divergences se seraient créées sur seulement quelques points des textes. Toutefois, notre source rassure le peuple malien que les acteurs du football malien sauront trouver un terrain d’entente au grand bonheur de tout un peuple.
Déjà, le ministre de la jeunesse et des sports, M. Arouna Modibo Touré, est arrivé au stade du 26 mars en début de soirée, pour calmer les esprits, indique notre source.

À signaler que les émissaires de la CAF et de la FIFA se seraient déjà retirés, car ayant déjà assisté aux travaux d’ouverture. Pour notre source, pas de panique, leur retrait ne signifie pas que notre pays est disqualifié de la prochaine CAN.
B.K

Source: Figaro du Mali

 

MaliwebmaliwebMaliweb Malijet MaliactuSports
Les regards sont désormais tournés vers le stade 26 mars de Bamako où se tient la survie du football malien. En effet, après 4 ans d'arrêt du championnat national, la FEMAFOOT tient ce jour 15 juin 2019 son assemblée générale ordinaire. Les travaux ont débuté depuis ce matin en...