Si tout se déroule bien comme prévu d’ici la fin de l’année, on connaitra où sont partis pardon cachés les fonds de la CAF et de la FIFA alloués au football malien sous l’ère Boubacar Baba Diarra du 8 octobre 2013 au 31 au 10 janvier 2018. Et cela aux auditeurs de la FIFA conformément à la mission du comité de normalisation que dirige Mme Daou Fatoumata Guindo. Des fonds qui ont été cachés aux clubs de première division et de deuxième division, des ligues et des groupements et associations sportifs du Mali par l’ex- Djihadiste du football malien et ses comparses. Ces fonds qui sont issus des subventions et ristournes issues de la participation des différentes équipes nationales lors des compétitions africaine et mondiale.

Il n’est un secret de polichinelle pour personne que la fédération malienne de football a reçu les ristournes issues de la participation des Aigles de deux phases finales de la coupe d’Afrique des nations de 2015 et 2017 d’un montant de 975 000 dollars soit un total de 585 millions de francs CFA ; des Juniors de deux phases finales de la coupe d’Afrique des nations de 2015 et 2017 d’un montant de 125 000 dollars soit un total de 75 millions de francs CFA ; des Cadets pour leur triomphe de deux phases finales de la coupe d’Afrique de 2015 et de 2017.

Si le montant de 2017 n’a jamais été dévoilé à présent celui de 2015 s’élève à 50 000 dollars soit 30 millions de francs CFA ; des filles Seniors à la phase finale de la coupe d’Afrique de 2016 d’un montant de 10 000 dollars soit un total de 6 millions de francs CFA ; des Aigles locaux de deux CHAN de 2014 et 2016 d’un montant de 548333 dollars soit un total de 328999800 FCFA. Quant à la subvention de la FIFA offerte en 2014, le montant est de 1 300 000 dollars soit un total de 780 millions de francs CFA versés en quatre tranches de juin 2014 après la fin de la coupe du monde au 30 septembre 2015.

Et quant aux ristournes issues de la participation des Cadets et des Juniors à la coupe du monde de 2015 et 2017, elles n’ont jamais été dévoilées par Babafoot. Après le départ de Baba Diarra le 8 octobre 2017, la CAF avait offert à la fédération malienne de football 87 millions de francs CFA à la fin dudit mois censés être gérés par le secrétaire général de l’époque, Ségui Kanté. Malheureusement ces fonds ont été récupéré par Mamoutou Touré dit Bavieux qui s’est autoproclamé président de la FEMAFOOT le 9 octobre 2017 à la faveur du clash de l’assemblée générale élective de la fédération malienne de football du 8 octobre 2017.

Malgré tous ces fonds obtenus par Baba Diarra et ses comparses, l’état malien a dépensé la seule année 2015 près de 2. 734. 424. 400 de francs CFA (sans le coût de la préparation et de la participation, de l’hébergement et restauration, du transport international des CHAN 2014 et 2016, de la CAN 2017 et les primes allouées aux Joueurs des Aigles Seniors de la CAN 2017) dans l’hébergement, du transport international, des primes, de la restauration

Sadou Bocoum

MONTANT TOTAL DES RISTOURNES DONNEES PAR LA CAF
Pour les des deux CAN Seniors
2015: 240 000 000 FCFA
2017: 345 000 000 FCFA
Pour la CAN Cadets
2015: 30 000 000 FCFA
2017 : ????
Pour la CAN Juniors
2015: 15 000 000 FCFA
2017: 60 000 000 FCFA
Pour la CAN Féminine 2016
6 000 000 FCFA
Pour les deux CHAN
2014: 88999800 FCFA
2016: 240 000 000 FCFA
SUBVENTION DE LA CAF DONNEE EN OCTOBRE 2017
87 000 000 FCFA
MONTANT DES FONDS DONNES PAR LA FIFA EN 2015
780 000 000 FCFA versés en quatre tranches
1er versement 2014(juste après le congrès de la FIFA)
2e versement : 25/03/2015
3e versement : 24/06/2015
4e versement : 30/09/2015

Source: La Mutation

MaliwebCorruptionSportsfemafoot
Si tout se déroule bien comme prévu d’ici la fin de l’année, on connaitra où sont partis pardon cachés les fonds de la CAF et de la FIFA alloués au football malien sous l’ère Boubacar Baba Diarra du 8 octobre 2013 au 31 au 10 janvier 2018. Et cela...