L’ancienne joueuse de l’AS Commune III réalise une saison exceptionnelle en deuxième division espagnole et confirme tout le bien qu’on pense d’elle depuis plusieurs années

 

Alima Gnéré Dembélé connaît une saison exceptionnelle avec son club, Lagunera Tenerife Adareva. En effet, la Malienne vient d’atteindre la barre symbolique des 400 points et le tout, en seulement 20 matches. Grâce à cette performance XXL Alima Gnéré Dembélé est devenue la meilleure marqueuse de la deuxième division espagnole.
Lors de la dernière sortie de son équipe, le 13 février, contre Ulla Oil Rosalia, l’internationale malienne a marqué 26 points, gardant ainsi ses statistiques personnelles à distance avec 50% de succès sur deux shoots et 75% sur les lancers francs. «Je suis heureuse de voir que mes efforts et mon dévouement sont récompensés, même si au final, c’est un peu anecdotique. L’important est que je puisse continuer à aider mon équipe à atteindre ses objectifs et que je continue à m’améliorer en tant que joueuse. Je ne me sens pas bousculée par mes statistiques, de plus, cela me motive à travailler tous les jours», a confié au téléphone Alima Gnéré Dembélé.

«Je me sens à l’aise à Tenerife. L’ambiance avec le staff et les joueuses est bonne. Quant à l’Île, je l’aime bien : elle a de beaux paysages et j’adore le climat», soulignera la joueuse. Interrogée sur son avenir, elle a répondu : «Il est encore trop tôt pour prendre une décision. Comme je l’ai déjà dit, je suis heureuse dans l’équipe et je suis concentrée sur la fin de saison.
Mais je n’exclus pas de continuer à Tenerife». Alima Gnéré Dembélé est passée par toutes les sélections nationales de catégorie d’âge et fait partie de la génération des U17 du Mali qui a remporté 3 matches lors d’une Coupe du monde dont un en phase de groupe. C’était en 2016 à Saragosse…. en Espagne. Ensuite la joueuse a grandi et a gagné en expérience avec une Coupe du monde U19 jouée en 2017 à seulement 17 ans. En 2018, elle participe à son premier Afrobasket U18, qu’elle remporte avec le Mali en étant parmi les joueuses cadres de l’équipe. Elle a également remporté le titre de championne d’Afrique U18 et celui de championne d’Afrique 3X3 avec le Mali.

«J’ai commencé à jouer au basket à l’âge de 11 ans. Cela signifie beaucoup pour moi, c’est devenu un mode de vie. J’ai passé les étapes de catégories d’âge avec affection. Je me souviens qu’à cette époque, je rêvais déjà d’aller loin et de concourir dans les meilleures catégories. J’ai quitté mon pays très jeune, ce qui a beaucoup changé ma vie. J’ai eu du mal à déménager dans un nouveau pays, où les gens parlent également une langue qui n’est pas ma langue maternelle. J’ai également dû me séparer de ma famille et de mes proches, ce qui est toujours difficile. Bien que ma vie ait été affectée, je suis heureuse d’avoir pris cette décision et cela me fait grandir», explique l’internationale malienne.

La différence entre le basket malien et celui d’Espagne ? «Il y’a beaucoup de différences. Quand je jouais au Mali (à l’AS Commune III son club formateur), mon basket n’était pas aussi bon qu’aujourd’hui. En Espagne, le niveau est élevé et il y a des entraîneurs qualifiés, ce qui n’est pas le cas au Mali», fait remarquer Alima Gnéré Dembélé, avant de parler de la sélection nationale féminine senior. «Je serai toujours prête à jouer en équipe nationale. C’est une fierté de porter le maillot de son pays et défendre le drapeau national. J’espère que je serai présente lors des prochaines échéances des Aigles Dames. Je pense que je peux apporter un plus à l’équipe parce que j’ai appris beaucoup de choses à Tenerife».

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
L’ancienne joueuse de l’AS Commune III réalise une saison exceptionnelle en deuxième division espagnole et confirme tout le bien qu’on pense d’elle depuis plusieurs années   Alima Gnéré Dembélé connaît une saison exceptionnelle avec son club, Lagunera Tenerife Adareva. En effet, la Malienne vient d’atteindre la barre symbolique des 400 points...