Les Aigles senior de la balle au panier ont refusé de livrer match hier contre l’Ouganda faisant du coup perdre de précieux points à notre pays engagé dans cette phase retour de la 3ème fenêtre des Éliminatoires de la Coupe du monde 2023. Comme dans un mauvais film, les joueurs ne se sont pas présentés au Kigali Arena pour leur match qui était prévu à 13 heures. Raison : Ils ont donc décidé de ne pas jouer suite au non-paiement de leurs primes. Pas d’argent, pas de matchs.

 

Plus qu’une fronde, c’est une claque à la fierté nationale. Plus qu’un scandale, c’est une véritable humiliation pour le Mali-Kura, un outrage au drapeau National. Ceux qui ont le patriotisme à fleur de peau, se rappellent opportunement qu’il y a 22 ans, en pareille circonstance, le président Robert Guei, qui voulait leur inculquer la fibre civique, avait fait compter aux « Zelefants » l’hospitalité du camp militaire de Zambakro et fait subir un stage d’éducation patriotique de trois jours. C’était après leur naufrage à la 22e Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Au moins eux ont perdu sur le terrain, ils sont tombés les armes à la main. Mais les nôtres, sur tapis sur, et, oh sacrilège, avec un discours politicien sorti dont on ne sait d’où. Mais, si ceux de leur âge qui meurent au front tous les jours demandent des primes avant de combattre les terroristes, où en serions-nous ? Ou bien seraient-ils des mercenaires venus de la France qui demandent salaires avant de mouiller le maillot pour le Mali ? Le mauvais exemple ne doit pas prospérer.

Ce patriotisme émotionnel et débordant n’emballe pas tout le monde. D’aucuns pensent que l’exemplarité doit être prêché en haut et que les mômes n’ont réclamé que leur dû, un dû auquel rien, aucun patriotisme verbal ne les oblige à renoncer. Ce d’autant que le président, le premier ministre, le CNT, le ministre des sports et la fédération sont tous payés en temps et en heure, et que personne n’a renoncer à son salaire, ses primes. Alors, pourquoi demander aux enfants d’y renoncer ? Les joueurs ne sont-ils pas des Maliens qui prennent l’exemple de leurs autorités ?

Patriotisme conjugué à toutes les sauces, mais vérité occultée, autarcisée… Pour départager les fans et les fantassins du Mali Kura, une enquête devrait s’imposer. C’est votre Facebookan twitterisé aujourd’hui.

Note d’Afrique : une histoire de prime, cela ne justifie en rien que vous humiliez votre propre pays sur la scène internationale. Il fallait dégager pour laisser la place à d’autres joueurs patriotes ! Vous dites que vous faites ça pour les Maliens, c’est faux ! Vous faites ça pour votre intérêt. Une prime n’est pas un salaire…

Albert : ils doivent être jugé, tout le staff et la fédération aussi et comprendre la réalité et condamner les acteurs pour le Mali kura.

Wabi : ce n’est pas normal pour une équipe qui s’occupe de joueurs dans une grande compétition.

Mohamed E DEMBELE : oui franchement ! C’est une humiliation de ne pas leur donner leur prime.

Hamidou SANGARE : oui comme tu l’as si bien dit : pour leurs intérêts. Et c’est un droit leurs primes, c’est un droit obligatoire. C’est comme le salaire des ministres et des membres de la fédération. Ils ne doivent pas s’amuser avec leur travail.

Hamidou SANGARE : ils jouent pour le Peuple malien, et leurs primes c’est leurs salaires comme tout autre fonctionnaire de l’Etat.

Moussa Diaby : ce n’est pas nouveau, mais la seule question que je me pose c’est depuis quand les employés de la fédération et du ministère n’ont pas été payés ? Je vous soutiens les amis ! Il faut un changement pour ceux qui parlent de Mali-kura

Sékou Fofana : pour être un sportif d’un certain niveau, il faut beaucoup de sacrifices. Auss, ces joueurs méritent un minimum de considération. D’aucuns diront qu’ils ne sont pas patriotes. On est habitué, c’est le mot à la mode.

Maix SOME : il y a toujours des problèmes de primes avec les sélections africaines. Manque de professionnalisme de nos fédérations, et instrumentalisation par les pouvoirs politiques !

Le Refondateur : manque de professionnalisme ? C’est plutôt la délinquance, le népotisme, la corruption. Rappelez-vous de cette affaire de ramasseurs de balles au stade ? Ils sont payés à 150 ou 200 et sur la feuille de match, c’est 7 000. Comment expliquez-vous cela ?

AllYatt : ils ont parfaitement raison. Arrêtez de les faire passer pour les coupables de cette histoire ; en réalité ils sont les victimes.

Source : Info-Matin

MaliwebSports
Les Aigles senior de la balle au panier ont refusé de livrer match hier contre l’Ouganda faisant du coup perdre de précieux points à notre pays engagé dans cette phase retour de la 3ème fenêtre des Éliminatoires de la Coupe du monde 2023. Comme dans un mauvais film, les...