L’équipe nationale féminine du Mali affronte ce vendredi l’Angola à Maputo (Mozambique) pour son entrée en lice dans le tournoi de qualification aux Jeux Olympiques Tokyo 2020. Après avoir terminé troisième du dernier Afrobasket féminin, en août dernier à Dakar, le Mali s’attaque à un nouveau défi.

 

Pour le relever, le sélectionneur national Sylvain Lautié a fait confiance à celles qui ont glané la médaille de bronze. Un mélange de jeunesse et d’expérience auquel il faut ajouter les retours des précieuses Ramata Diakité et Nangnouman Coulibaly, absentes lors de l’Afrobasket.

L’adresse de Diakité et la combattivité de Coulibaly permettront de combler certaines des lacunes de l’équipe, entrevues lors du tournoi dakarois, où le Mali, gêné par une défense agressive, avait chuté face au Nigéria en demi-finale. Les Aigles Dames pourront également compter sur leur capitaine, Meiya Tirera, qui avait pris sa retraite à l’issue de l’Afrobasket avant de revenir sur sa décision. À l’inverse de la très talentueuse Sika Koné, qui va découvrir la sélection senior. Âgée d’à peine 17 ans, la pivot de 1m90 évolue en deuxième division espagnole et est récompensée de sa belle Coupe du monde U19, où elle avait terminé troisième meilleure marqueuse. Sa performance avait permis à l’équipe d’atteindre les quarts de finale.

Longue route vers Tokyo

Le Mali devra pagayer pour voir l’archipel nippon. Logées dans le groupe (B), le plus difficile, avec l’Angola et le Sénégal, deux Nations fortes du basket-ball africain, les Aigles Dames feront face à une énorme adversité. Le premier du groupe A affrontera le second du groupe B, et le premier de ce groupe jouera le deuxième de la poule A. Si l’équipe féminine finit première, elle pourrait rencontrer soit le Mozambique soit la République Démocratique du Congo en demi-finale, la première place étant promise aux Nigérianes, doubles championnes d’Afrique. En cas de seconde place, le Mali, qui a déjà participé aux J.O. en 2008, devra affronter le Nigéria, qui l’a battu lors des deux derniers Afrobasket. Dans ce nouveau format de la FIBA, pas de finale. Les deux équipes victorieuses en demi-finales se qualifieront pour le tournoi de qualification olympique féminin à 16 Nations, divisées en 4 groupes. Les 3 meilleures équipes de chacune des quatre poules se qualifieront pour les J.O. de Tokyo 2020.

Boubacar Sidiki Haidara

Journal du mali

MaliwebSports
L’équipe nationale féminine du Mali affronte ce vendredi l’Angola à Maputo (Mozambique) pour son entrée en lice dans le tournoi de qualification aux Jeux Olympiques Tokyo 2020. Après avoir terminé troisième du dernier Afrobasket féminin, en août dernier à Dakar, le Mali s’attaque à un nouveau défi.   Pour le relever,...