Les Lions indomptables se sont qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2022, lundi 24 janvier, en battant les Comores (2-1). Les Coelacanthes, contraints de jouer avec un défenseur en tant que gardien et très vite réduits à 10, n’ont pas à rougir après une prestation courageuse. Au prochain tour, le Cameroun affrontera la Gambie.

C’est un huitième de finale qui restera dans les annales du football africain. On s’en souviendra comme de la conclusion du parcours admirable des Comores, petits Poucets de cette compétition qu’ils disputaient pour la première fois. Et on n’oubliera pas ce 24 janvier pour les conditions dans lesquelles le novice a dû disputer ce match face au Cameroun.

Les Comoriens ont cru un temps pouvoir compter sur Ali Ahamada après le test négatif au Covid-19 passé dans la matinée, alors que Ben Boina est blessé et Mayadh Ousseini est toujours positif. Mais le gardien n’a pu être aligné en vertu du règlement de la Confédération africaine de football (CAF), selon lequel Ahamada devait respecter cinq jours de confinement. Les Coelacanthes n’ont donc eu d’autre choix que d’envoyer Chaker Alhadur, habituel défenseur, dans la cage. Le joueur de l’AC Ajaccio est ainsi apparu sur le terrain pour la première fois dans cette CAN 2022.

Source : RFI

MaliwebSports
Les Lions indomptables se sont qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2022, lundi 24 janvier, en battant les Comores (2-1). Les Coelacanthes, contraints de jouer avec un défenseur en tant que gardien et très vite réduits à 10, n’ont pas à rougir après une prestation courageuse....