Auteurs d’une victoire et d’un nul, les Aigles du Mali jouent leur 3e et dernier match de poules de la CAN ce jeudi 20 janvier (19h GMT). Face à la Mauritanie, dernière de la poule F après 2 défaites, le capitaine Hamari Traoré et ses partenaires (4 points) ont leur destin en main en ce qui concerne la qualification pour les 8es de finale.

 

L’équipe nationale de football du Mali a effectué, le dimanche, sa 2e journée de poules à la CAN Cameroun 2021. Alors que la qualification aux 8es de finale était à portée de main avant cette sortie, les hommes de Mohamed Magassouba ont laissé filer l’occasion en n’arrivant pas à s’imposer face à une équipe de la Gambie qui découvre pour la première fois la compétition. En se faisant accrocher, ils joueront finalement la qualification ce jeudi pour le compte de la 3e journée. Même si l’équipe est en ballotage favorable avec la Gambie (4 points également), le match nul concédé a été mal digéré dans le Nid.

En effet, dominateurs de la rencontre, les Aigles du Mali ont été contraints au partage des points par des vaillants Gambiens pour un score final de 1-1. C’est donc un match nul à l’arrière-goût amer pour l’équipe du Mali. Donnés favoris de ce duel des vainqueurs de la première journée dans la poule F, les Aigles ont justifié ce statut dans la possession du ballon. Mais face à une équipe solide de la Gambie, ils se sont butés à plusieurs reprises et ont même failli encaisser 2 superbes buts sur coups-francs qui ont heurté la barre transversale et le poteau droit d’un heureux portier malien, Ibrahim Boso Mounkoro, pourtant battu à chaque coup.

Sans solutions offensives malgré l’entrée d’Adama Noss Traoré, d’Amadou Haïdara et de Moussa Doumbia, l’équipe s’en remet finalement à Ibrahima Koné pour ouvrir la marque sur penalty (79’). Un penalty provoqué par Yves Bissouma qui a été accroché dans la surface gambienne.

Dans une histoire de penalty, la Gambie égalisera, à son tour, par Musa Barrow (90’) pour une faute de main de Bissouma. C’est ce score de 1-1 qui sanctionne une rencontre à l’issue de laquelle les Aigles pouvaient se qualifier pour les 8es de finale. Malheureusement, ils attendront encore la 3e et dernière journée de groupes (le jeudi 20 janvier contre la Mauritanie) pour pouvoir valider leur ticket.

Entretemps, la Tunisie s’est également relancée dans le groupe après sa large victoire de 4-0 sur la Mauritanie pour se remettre un peu du revers subi face au Mali en journée inaugurale (1-0).

En affrontant la Mauritanie (0 point) ce jeudi, qui est quasiment éliminée, le Mali (4 points) a de fortes chances de terminer en tête d’autant plus que la Tunisie (3 points)  jouera sa survie contre la Gambie (4 points) qui peut se contenter d’un nul pour être tranquille et rejoindre les 8es de finale.

Alassane CISSOUMA

 

CAN CAMEROUN 2021: L’Algérie, c’est zéro !

Equipe championne d’Afrique en titre, l’Algérie occupe la dernière place de sa poule à la CAN Cameroun 2021 avec 1 petit point. Pire, l’équipe affiche un incroyable zéro but marqué au compteur et elle est menacée d’élimination.

Accrochés d’entrée de compétition par la Sierra Leone (0-0), les Fennecs d’Algérie ont été enfoncés par la Guinée Equatoriale lors de la 2e sortie de poule (1-0). Avec 1 point en 2 matches alors que la Guinée Equatoriale et la Côte d’Ivoire en comptent 3 et 4, l’Algérie est en danger à une journée de la fin de la phase de groupes.

Toujours incapables de marquer, les Algériens jouent leur survie contre la Côte d’Ivoire ce jeudi à 16h.

Invaincue depuis octobre 2018, avant cette surprenante défaite, l’Algérie restait sur 35 matchs sans défaite toutes compétitions confondues. Un record en Afrique. Il ne manquait que deux petits matchs à l’Algérie pour battre le record du monde détenu par l’Italie (37 matches sans défaite) établi entre 2018 et 2021.

A.C.

 

ARBITRAGE: 4 femmes parmi la soixantaine

Le coup d’envoi de la CAN Cameroun 2021 a été donné le dimanche 9 janvier. La compétition prévue de s’achever le 6 février sera dirigée par 63 arbitres dont 4 femmes. La seconde nouveauté de cette 33e édition de la CAN sera l’utilisation de la VAR pour l’ensemble des 52 matches. Une grande première en plus de laquelle il convient de noter la présence de l’arbitre malien Boubou Traoré alias Peny Peny qui était arbitre réserve du match Maroc-Comores !

Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations, les 52 matches de la compétition seront couverts par l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR).

Lors de l’édition précédente de la CAN en Egypte, la CAF avait introduit la VAR à partir des quarts de finale. En introduisant la VAR dès le coup d’envoi, la CAF explique vouloir développer l’arbitrage et produire des arbitres de classe mondiale en Afrique conformément à ses actions prioritaires. Autre particularité de cette CAN, c’est aussi la sélection de 4 dames qui ont été sollicitées pour officier des rencontres. Il s’agit de Salima Mukasanga (Rwanda), Carine Atemzabong (Cameroun), Fatiha Jermoumi (Maroc) et Bouchra Karboubi (Maroc). Elles font partie des 63 arbitres d’élite sélectionnés pour cette phase finale dont la liste se compose de 24 arbitres centraux, 31 arbitres assistants et 8 arbitres assistants vidéo issus de 36 pays différents. Aussi, deux arbitres de la CONCACAF font également partie de l’effectif. Ils ont été, selon la CAF, choisis dans le cadre du programme d’échange de compétences entre confédérations.

Alassane CISSOUMA

SourceMali Tribune

MaliwebSports
Auteurs d’une victoire et d’un nul, les Aigles du Mali jouent leur 3e et dernier match de poules de la CAN ce jeudi 20 janvier (19h GMT). Face à la Mauritanie, dernière de la poule F après 2 défaites, le capitaine Hamari Traoré et ses partenaires (4 points) ont leur...