Début vendredi de la 3è édition de la CAN U23, Egypte 2019. L’enjeu de la compétition concerne les tickets pour les jeux Olympiques, Tokyo 2020. Trois sont en jeu. Forces en présence.

Pays hôte, l’Egypte a quelques faveurs des pronostics. Le pays des Pharaons veut déjà effacer la piètre prestation de son équipe nationale A cet été, lors de la CAN 2019, déjà à domicile. Le sélectionneur Hossam Badry est au chevet de l’équipe qui sera néanmoins emmenée par Shawky Gharib.

Champion en titre, le Nigeria sera également à suivre. Les Olympic Eagles habitués aux joutes des Olympiades. Une non qualification pourrait être considéré comme un véritable échec.

Pour sa deuxième participation au tournoi, le Mali s’avance avec beaucoup d’ambitions. L’occasion aussi d’exhiber quelques nouveaux joueurs formés en France et qui ont décidé de défendre les couleurs d’origine.

Par ailleurs, en espérant que les difficultés dans la préparation ne se répercutent sur les matchs, l’Afrique du Sud peut soulever des foules. Mais c’est à voir.

De même, le Cameroun avance dans l’inconnu. Sonsélectionneur Rigobert Song doit faire sans quelques noms déterminants durant les éliminatoires. Pour les débuts dans la CAN U23.

Autre pays à sa première participation, le Ghana. Avec le Bring Back the love, nouveau slogan de la nouvelle fédération pour rapprocher ses équipes nationales du public, il faudra forcément obtenir cette qualifciation pour Tokyo.

Puis il y a la Côte d’Ivoire et la Zambie qu’il ne faudra pas négliger.

Africa Top Sports

MaliwebSports
Début vendredi de la 3è édition de la CAN U23, Egypte 2019. L’enjeu de la compétition concerne les tickets pour les jeux Olympiques, Tokyo 2020. Trois sont en jeu. Forces en présence. Pays hôte, l’Egypte a quelques faveurs des pronostics. Le pays des Pharaons veut déjà effacer la piètre prestation...