A défaut d’un nul et vierge, une victoire était obligatoire pour se qualifier après le nul (1-1) à Addis-Abeba, le Mali malgré une première période difficile, a déroulé en seconde de fort belle manière pour arracher la qualification.

La pause est intervenue avec le score de 1-0, sur un penalty de Diadié Samadiaré à la 38è suite à une faute de mains, d’un défenseur éthiopien.

En seconde période, les deux sélectionneurs opèrent des changements. Mais  celui du Mali s’avère le plus efficace puisque dans les dix dernières minutes, le Mali scelle définitivement le sort des EthiopiensKenean Maleko pour cumul de carton, qui perdent dans la foulée un joueur avec trois autres buts. D’abord le défenseur Siaka Bagayoko remonté reprend de la tête au second poteau pour doubler la mise, puis un second penalty est inscrit par le joueur du Mouloudia d’Alger Alou Dieng suite à une faute sur Aly Mallé.  Dans les arrêts de jeu, le capitaine Bourama  Doumbia reprend du pied un centre venu de la gauche pour boucler le match à 4-0. C’est sur ce score que le trio arbitral Bissau Guinéen, a mis fin à la rencontre.

Après le nul (1-1) à Addis-Abeba, les Aigles espoirs confirment à domicile et se qualifient pour le 3è et dernier tour. A ce stade, ils affronteront la RD Congo.

Par Boubacar Diakhité, Bamako

Africafootunited

 

MaliwebSports
A défaut d’un nul et vierge, une victoire était obligatoire pour se qualifier après le nul (1-1) à Addis-Abeba, le Mali malgré une première période difficile, a déroulé en seconde de fort belle manière pour arracher la qualification. La pause est intervenue avec le score de 1-0, sur un penalty...