Paul Pogba, a admis avoir payé un marabout, mais pas pour jeter un sort à son coéquipier Kylian Mbappe, comme l’affirme son frère Mathias Pogba.

Mathias et d’autres suspects accusés d’avoir tenté de faire chanter Pogba affirment que Paul Pogba a essayé de jeter des sorts à Mbappé, 23 ans, parce qu’il était jaloux de l’attaquant du PSG.

Cinq des suspects, dont Matthias, sont actuellement en détention provisoire et risquent jusqu’à 20 ans de prison chacun pour une série de chefs d’accusation.

Ils affirment avoir enregistré une vidéo montrant Pogba parlant au marabout, qui se fait appeler « Ibrahim le Grand » et demande jusqu’à 100 euros par heure pour ses services.

Pogba a depuis nié ces accusations, affirmant qu’il n’a jamais payé un marabout pour faire du mal à qui que ce soit.

L’international français a déclaré aux enquêteurs de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) qu’il « voulait juste se protéger contre les blessures et aider les enfants pauvres d’Afrique. »

Deux sources judiciaires parisiennes ont confirmé ces révélations et la transcription d’entretiens réalisés le mois dernier dans le cadre de l’enquête explosive.

Pogba est actuellement sous protection policière et est exclu du jeu pour cause de blessure. Parmi les autres détails horrifiants de l’enquête, Pogba décrit comment il a été menacé par deux hommes cagoulés brandissant des fusils d’assaut après avoir été attiré dans un appartement de Chanteloup-en-Brie, dans la banlieue est de Paris, le 19 mars.

Il se trouvait dans cette ville dans le cadre d’une mission internationale, quatre jours après un cambriolage à Manchester au cours duquel sa femme, Zulay, et leurs deux jeunes garçons ont été menacés.

Pogba affirme qu’on lui a confisqué son téléphone portable et qu’on lui a demandé de payer plus de 12 millions d’euros pour que les preuves contre lui, contenues sur une clé USB, ne soient pas divulguées.

« J’avais peur », a déclaré Pogba. « Les deux gars ont pointé leurs armes sur moi. Je leur ai dit que j’allais payer. »

Après avoir effectué un premier versement de 100 000 euros, Pogba a réalisé que les maîtres chanteurs le suivaient au terrain d’entraînement de son club actuel, la Juventus, et a donc porté plainte auprès des autorités italiennes le 16 juillet.

Source: Afrikmag