Comme lors de la première phase du championnat, les Olympiens ont réalisé un parcours sans faute au Carré d’as, totalisant trois victoires, en autant de matches. Résultat : ils ont enlevé, haut la main, le titre de champion du District et représenteront la ligue de Bamako au tournoi de montée en D1

Il était 20h15, samedi, quand le coup de sifflet retentissait pour la fin de la rencontre Africa foot-Yeelen olympique. Les joueurs de la Commune II exultent et se prennent bras dessus, bras dessous. Yeelen olympique vient de s’imposer 2-1 et est champion de la ligue de football du District de Bamako.
C’est la fête pour les joueurs et les supporters. Pour la première fois de son histoire, l’un des premiers centres de formation de Bamako est sacré champion du District et participera au tournoi de montée en D1. Et le sacre des Olympiens n’est pas une surprise. Au contraire, il est logique et apparaît comme la récompense d’une saison qui aura été magnifique à tout point de vue. En tout cas, les statistiques des protégés du président Mohamed Sissoko parlent d’elles-mêmes : 17 matches, 14 victoires, 3 nuls. Le nouveau champion du District de Bamako n’a donc concédé aucune défaite cette année. Et cerise sur le gâteau, l’équipe a fait carton plein au Carré d’as, en totalisant 3 succès en autant de sorties. En attendant le tournoi de montée, on peut s’autoriser à appeler les joueurs de la Commune II «les Invincibles».
Pour revenir à cette dernière journée du Carré d’as qui devait départager Africa foot, leader du classement et son dauphin Yeelen olympique, elle a été riche en intensité et en émotions. Le keeper-capitaine Kalilou Traoré et ses partenaires étaient condamnés à gagner pour être sacrés, alors que les joueurs d’Africa foot pouvaient se contenter d’un nul. Un quart d’heure a suffi aux Olympiens pour trouver le chemin des filets et mettre la pression sur leurs adversaires (but de l’attaquant Diadié Samadiaré, 18è min). Au retour des vestiaires, le même Diadié Samadiaré réalise le doublé et porte l’estocade à l’équipe du président Kassoum Coulibaly «Yambox» (58è min s.p). La réduction du score par Abdoulaye Dabo (75è min, s.p.) ne changera rien. Yeelen olympique termine, ainsi, en beauté avec en prime, le titre de meilleur buteur du championnat enlevé par le canonnier Diadié Samadiaré (13 réalisations, dont 3 au Carré d’as, soit une moyenne d’un but par match).
«Je suis très content du titre de champion. Je suis un attaquant, je fais tout pour concrétiser les occasions et être efficace», réagira le jeune joueur de 17 ans. Diadié Samadiaré et ses coéquipiers ont battu, successivement le FC Gaoussou (4-3), Caïman football club de Kalabancoura (2-1) et Africa foot (2-1). Le coach Bourama N’Diaye salue le parcours de ses joueurs. «Je remercie Dieu. Dès le début de la saison, j’ai dis aux jeunes que l’objectif est la montée en D1 et que cela passe d’abord par le Carré d’as. L’effectif de Yeelen regorge de joueurs talentueux, je suis content pour les enfants», commentera le technicien qui se projette, déjà vers le tournoi de montée. «Le Carré d’as est derrière nous, il faut se concentrer déjà sur le tournoi montée», complètera Bourama N’Diaye. A l’instar de son entraîneur, le milieu de terrain, Alassane Diarra dira que la fête pour le titre de champion du District «est terminée et a cédé la place aux préparatifs du tournoi de montée». «Nous allons jouer le tournoi de montée en première division. C’est une première pour l’équipe et on fera tout pour atteindre notre objectif qui est l’accession à l’élite la saison prochaine», martèlera Alassane Diarra.
Quant à Mamadou Kouyaté, l’un des meilleurs joueurs du championnat, il insistera, surtout, sur la solidarité sur le terrain qui a été, à ses yeux «la force principale de l’équipe cette année». «Nous nous sommes beaucoup parlés cette année, tout le monde a joué sa partition. C’est ce qui nous a permis d’aller au bout», indiquera Mamadou Kouyaté.  Avant le choc entre Yeelen olympique et Africa Foot, le FC Gaoussou et Caïman football club de Kalabancoura s’étaient neutralisés 2-2.
Au classement général, Yeelen olympique termine 1er avec 9 points, devant Africa foot (6 points), Caïman football de Kalabancoura et le FC Gaoussou (1 point chacun).

Ladji M. DIABY

 

Source: Essor

MaliwebSports
Comme lors de la première phase du championnat, les Olympiens ont réalisé un parcours sans faute au Carré d’as, totalisant trois victoires, en autant de matches. Résultat : ils ont enlevé, haut la main, le titre de champion du District et représenteront la ligue de Bamako au tournoi de montée...