Après une période d’arrêt, le Championnat national de ligue 1 a repris son petit bonhomme de chemin, mercredi dernier. Ainsi, dans le choc au sommet qui opposait le Stade malien de Bamako aux Onze Créateurs de Niaréla, les Blancs se sont imposés de justesse grâce à Issiaka Samaké, à la 87ème minute.

 

La reprise du Championnat national du Mali a été effectuée, mercredi dernier, après quelques jours de trêve. Ainsi, au cours de cette troisième journée, le choc au sommet entre le Stade malien de Bamako et les Onze Créateurs de Niaréla a été remporté par les pensionnaires de Sotuba.

Dans un match très serré où les occasions ont été rares, le Stade malien de Bamako s’est imposé sur le fil, grâce à un but du latéral droit, Issiaka Samaké, à la 87è minute de jeu. Avec cette victoire, les blancs de Bamako continuent leur sans faute dans ce Championnat.

Dans les autres rencontres du mercredi, l’AS Réal de Bamako, après son faux pas face à Tombouctou, lors de la deuxième journée, a battu l’AS Police (2-0).  Au Stade du 26 Mars, le Club Olympique de Bamako a dominé l’USFAS (2-1), la deuxième rencontre, dans ce stade, s’est soldée par un match nul entre le CSK et le Yeelen Olympique: 0-0.

Même score au Stade Mamadou Konaté, entre l’AS Black Stars et l’USC Kita. Mais lors du second match, l’ASOM s’est imposée par la plus petite marge face à l’US Bougouni (1-0).

Au Stade Mamadou Diarrah de Koulikoro, l’AS Nianan et le LCBA se sont quittés sur le score nul d’un but partout.

Au moment où nous mettions sous presse, l’AS Performance était opposée au Mamahira de Kati, au Stade Mamadou Diarrah de Koulikoro, tandis qu’à Tombouctou, l’Avenir affrontait le Sonni de Gao et qu’au Stade Modibo Kéïta de Bamako, l’ASB s’expliquait avec le CS Duguwolofila.

Il convient de signaler que la dernière rencontre de cette troisième journée opposera, ce samedi, au Stade de Baraoueli, l’AS Bakarydjan au Djoliba AC de Bamako.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant

MaliwebSports
Après une période d’arrêt, le Championnat national de ligue 1 a repris son petit bonhomme de chemin, mercredi dernier. Ainsi, dans le choc au sommet qui opposait le Stade malien de Bamako aux Onze Créateurs de Niaréla, les Blancs se sont imposés de justesse grâce à Issiaka Samaké, à...