Il n’y a pas eu de vainqueur dans le dernier match de la 2è journée du championnat entre le Stade malien et LC BA. Au terme d’une partie animée et âprement disputée, les deux protagonistes se sont neutralisés 1-1. Au but d’Abdramane Traoré, le petit frère du capitaine des Aigles, Hamari Traoré qui a ouvert le score pour LC BA (18è min, s.p), a répliqué l’attaquant stadiste, Mamadou Coulibaly peu avant l’heure de jeu (59è min).

Les Tigres de Lafiabougou ont joué totalement décomplexés, face au champion sortant. Dès l’entame du match, ils ont affiché leur ambition en se lançant à l’assaut du camp adverse. Ils sonnent la première alerte par Moussa Diallo avec ce coup franc claqué en corner par le gardien de but international Djigui Diarra (5è min). Dans la foulée, le même Moussa Diallo s’illustre à nouveau et place une tête qui passe à quelques centimètres du poteau du keeper stadiste (11è min). La troisième tentative est la bonne pour les joueurs de Lafiabougou qui ouvrent le score sur penalty, une sentence transformée par Abdramane Traoré (1-0, 18è min).

à la reprise, le technicien ivoirien du Stade malien, Rigo Gervais, décide d’injecter du sang neuf dans son effectif. Il intègre Mamaye Coulibaly à la pace d’Adama Samuel Kizito et Samou Sidibé qui remplace Babou Fofana. Ces changements permettent aux Blancs de prendre la bonne direction de marche et c’est l’homme providentiel de l’équipe, Mamadou Coulibaly qui débloque la situation pour les siens. Suite à un bon travail du nouvel entrant Samou Sidibé, le canonnier de Sotuba enchaîne contrôle, frappe et trompe le gardien Yaya Diakité (1-1, 59è min). Et c’est sur ce score de parité que sera sifflée la fin de la rencontre. «C’était un jour sans pour nous, mais il n’y a pas de feu en la demeure parce que c’est le début du championnat. Nous sommes conscients de l’enjeu de cette compétition, nous sommes les champions en titre et nous sommes très attendus par les supporters et les autres équipes. Nous allons nous racheter lors de la prochaine journée», a réagi l’entraîneur stadiste, Rigo Gervais.

Le technicien de LC BA, Abdoulaye Camara a rendu hommage à ses joueurs pour leur prestation, avant de se projeter, lui aussi, vers les prochaines journées du championnat. «C’est un bon résultat pour nous, quand on sait que le Stade malien est le champion en titre. Nous allons continuer à travailler pour faire encore mieux lors des prochaines journées. La marge de progression de l’équipe est importante et je suis optimiste pour la suite des événements», a ajouté Abdoulaye Camara.

Djènèba BAGAYOKO

Stade malien-LC BA : 1-1
Buts d’Abdramane Traoré (18è min, s.p.) pour LC. BA; Mamadou Coulibaly (59è min) pour le Stade malien.
Arbitrage de : Sory I. Keïta assisté de Nouhoum Bamba et de Kassim Diakité.
Stade malien :
 Djigui Diarra, Issiaka Samaké, Babou Fofana (Samou Sidibé, 46è min), Tidiane Sacko, Moriba Diarra, Modibo K. Camara (Bourama Boiré, 66è min), Seydou Koïta (Salia Z. Sanogo, 82è min), Aboubacar Diarra, Guy Baronet Ichahou (Sékou Konaté, 65è min), Adama Samuel Kizito (Mamaye Coulibaly, 46è min), Mamadou Coulibaly.
Entraîneur : Rigo Gervais.

LC BA : Yaya Diakité, Ibrahim Yaya Keïta, Mohamed Koné (Amadou Camara, 74è min), Drissa Diarra (Charly Karambé, 85è min), Soungalo Traoré, Aboubacar Wagué, Abdoulaye Sacko (Abdoul Karim Diarra, 76è min), Abdoulaye N’Diaye (Ousmane Diabaté, 52è min), Abdramane Traoré, Moussa Diallo, Bakary L. Gakou (Ibrahima Dembélé, 62è min).

Entraîneur : Abdoulaye Camara

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Il n’y a pas eu de vainqueur dans le dernier match de la 2è journée du championnat entre le Stade malien et LC BA. Au terme d’une partie animée et âprement disputée, les deux protagonistes se sont neutralisés 1-1. Au but d’Abdramane Traoré, le petit frère du capitaine des...