Le jeudi 23 juin, le stade Mamadou Konaté a servi de cadre au lancement du premier championnat scolaire africain du Mali. L’événement présidé par le représentant de la ministre de l’Education nationale, Mamadou Keïta, Directeur des examens et concours, la 1ère édition de ce championnat scolaire africain regroupera du 02 au 17 juillet 2022 les élèves de 13 à 15 ans  de 16 écoles des académies de Bamako et Kati. 

Au présidium de ce lancement du premier championnat scolaire africain du Mali, on pouvait noter la présence entre autres du représentant de la ministre de l’éducation nationale, Mamadou Keïta, Directeur des examens et concours, du ministre de la Jeunesse et des Sports chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa AG Attaher, du président de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré Bavieux, de nombreux cadres du foot malien et élèves venus des académies de Bamako et de Kati.

Le Mali à l’instar d’autres pays d’Afrique membres de la confédération africaine de football (CAF), a lancé la 1ère édition du championnat scolaire africain le jeudi 23 juin dernier au stade Mamadou Konaté. L’éducation et la protection des enfants par le football, tel est le slogan de ce premier championnat scolaire africain. Au niveau de la fédération malienne de football le maître mot est : ‘’Ensemble pour le développement du football dans les milieux scolaires du Mali’’.

Débuté par l’exécution de l’hymne national par la fanfare, suivie du défilé des équipes participantes, le premier championnat scolaire africain du Mali regroupera du 02 au 17 juillet 16 écoles des académies de Bamako, Kati et Kalaban Coro. Ces établissements sont : l’école Marie Mamadou Sidibé en garçon, le complexe scolaire les Talents Sportifs (Garçons et Filles), l’école Sogoniko (Filles), l’école de Noumorila Kati (Filles et Garçons), l’école Jean Pierre Konaté (Garçons), l’école Sanafara Kati (Filles), l’école España (Filles), l’école Capitaine Mamady Sylla (Filles), l’école Mamadou Konaté (Garçons), l’école Racine (Garçons), Lycée Ben Oumar Sy (Filles et Garçons), Complexe Scolaire Samba et Ramata de Tiébani (Filles et Garçons).

A la cérémonie de lancement, le président de la fédération malienne de football, Mamoutou Touré Bavieux dira que lors de la campagne pour l’élection au niveau de la CAF, le président Motsepe a promis quand il sera aux affaires  de faire la promotion du football au niveau scolaire un challenge extrêmement important. A cet effet, sa fondation a mis un montant de 10 millions de dollars pour que rapidement les 54 associations membres puissent développer le football au niveau scolaire. Selon lui, moins d’une dizaine de pays ont entamé cette phase, dont le Mali. Il s’agira, selon le président Touré de créer l’engouement et l’émulation entre les scolaires et faire en sorte de développer la pratique du football chez les jeunes à bas âge pour un avenir radieux pour ce beau pays.

Quant au représentant de la ministre de l’Education nationale, il a félicité le ministre de la Jeunesse et des Sports et le président de la FEMAFOOT, au nom de sa ministre de tutelle pour cette belle initiative. Avant de leur rassurer sur l’accompagnement de son département dans le suivi de ce processus jusqu’à son terme. Pour lui, de tel tournoi peut servir de creuset d’où sortiront des talents pour le pays.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa AG Attaher dira que ce championnat cadre bien avec la Politique nationale du développement du sport dont l’objectif fondamental est de contribuer à travers des activités physiques et sportives au développement socioéconomique du Mali. « C’est dire que l’engagement que le Président de la CAF, Dr Patrice MOTSEPE a pris après son élection afin de promouvoir et développer le Football en Afrique est en harmonie avec la vision des plus hautes autorités du pays, celle de faire de la jeunesse, le moteur de la transformation sociétale du pays » a-t-il signifié.  Pour la simple raison que ce tournoi sera l’occasion pour les scolaires de se retrouver autour des valeurs éducatives, de tolérance, de paix, de vivre ensemble et d’inclusion, à travers le football, qui est un puissant vecteur de cohésion sociale.

Par la suite, il donné l’assurance que son ministère des sports agira en parfaite harmonie avec le ministère de l’Education nationale pour sortir le sport scolaire d’une certaine léthargie en donnant un sens à la Fédération Malienne du Sport Scolaire et Universitaire (FEMASU), qui existe depuis quelques années mais qui peine à trouver sa voie alors quelle doit être le creuset de toutes les autres fédérations sportives nationales. Avant de conclure son allocution, le ministre Ag Attaher a lancé un appel à tous les acteurs du sport, les professeurs des écoles, les professeurs d’EPS pour la formation de ces futurs citoyens que sont ces scolaires.

Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

MaliwebSports
Le jeudi 23 juin, le stade Mamadou Konaté a servi de cadre au lancement du premier championnat scolaire africain du Mali. L’événement présidé par le représentant de la ministre de l’Education nationale, Mamadou Keïta, Directeur des examens et concours, la 1ère édition de ce championnat scolaire africain regroupera du 02...