Arrivée hier vers 15h30 à Bamako, la sélection nationale a reçu un accueil des grands jours, avant d’être escortée par une foule en liesse jusqu’au stade Mamadou Konaté

 

Les Aigles locaux sont rentrés au bercail hier. L’avion transportant le sélectionneur national, Nouhoum Diané et ses protégés a atterri à l’Aéroport international Président Modibo Keïta-Sénou de Bamako vers 15h30. À leur descente d’avion, les nouveaux vice-champions d’Afrique ont été accueillis avec tous les honneurs par les plus hautes autorités du pays et plusieurs centaines de supporters.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher et le président de la Fédération malienne de football (Femafoot), Mamoutou Touré «Bavieux» qui étaient à Yaoundé avec les joueurs figuraient parmi la délégation. Dès l’apparition des joueurs, la troupe de l’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali (UNASAM) a donné le ton en chantant l’Hymne nationale. Suivra, une séquence d’animation qui va durer une bonne dizaine de minutes, avant que la délégation ne monte à bord du bus, direction, le stade Mamadou Konaté.

«Les mots nous manquent après cet accueil des Maliens. Nous disons grand merci à nos concitoyens. On voulait remporter cette coupe, mais Dieu en a décidé autrement. C’est la deuxième fois que nous perdons la finale de cette compétition, la troisième fois sera la bonne Inch-Allah», a déclaré le capitaine-keeper Djigui Diarra. Visiblement ému, le milieu de terrain des Aigles Locaux, Moussa Ballo dira : «C’est simplement merveilleux. On est fier de porter les couleurs de la Nation.

Nous remercions l’ensemble de nos supporters pour leur soutien, sans oublier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher et le président de la Femafoot, Mamoutou Touré qui étaient avec nous durant la compétition». Siaka Bagayoko «Chato», premier buteur du Mali au CHAN (1-0 contre le Burkina Faso), a également exprimé sa joie et sa fierté de voir autant de monde à l’aéroport pour accueillir l’équipe. «On n’était pas orphelin au Cameroun car on était avec des supporters là-bas. Et en arrivant à Bamako, on est escorté par la police jusqu’au stade, il y a des journalistes partout, c’est fantastique, juste trop bien», a commenté l’arrière latéral des Aigles Locaux.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports a salué le parcours réalisé par les joueurs de Nouhoum Diané et adressé ses remerciements aux autorités pour leur soutien et leur accompagnement. «L’équipe nationale locale a fait son travail, l’encadrement a également fait son travail et mention spéciale à la Fédération malienne de football qui tout mis en œuvre pour que l’équipe ramène cette place de deuxième du CHAN. Je tiens à adresser mes sincères remerciements aux supporters et à toute la population malienne qui ont vibré en même temps que nous pendant la durée de la compétition, de Kayes à Kidal et même à l’extérieur du pays», a dit Mossa Ag Attaher, avant d’annoncer que le pays prendra en charge le traitement du défenseur central Mamadou Doumbia qui s’est gravement blessé en demi-finale contre la guinée (double fracture genou-péroné). «Le jeune Mamadou s’est blessé pour la République, nous allons le prendre en charge», a promis le ministre Ag Attaher.

À l’instar du ministre de la Jeunesse et des Sports, le président de la Fédération malienne de football a rendu un vibrant hommage aux vice-champions d’Afrique, avant de les exhorter à continuer sur la même lancée. «Le message que j’ai pour ces jeunes, c’est toujours d’avoir l’esprit de combativité, un carnet de valeur sociétale de notre pays, se comporter en digne Malien. C’est ce qu’ils ont fait tout au long du CHAN. Cette compétition qui vient de s’achever au Cameroun nous a permis de comprendre que si nous sommes unis nous pouvons tout faire. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a tenu à être aux côtés des enfants, il est venu au stade pour galvaniser les joueurs dans un cadre convivial. Aujourd’hui le résultat est là, je remercie le ministre de la Jeunesse et des Sports pour cet engagement patriotique», a confié Mamoutou

Touré «Bavieux».

Après le cérémonial d’accueil, les vice-champions d’Afrique ont embarqué à bord d’un bus qui sera escorté par une foule en liesse jusqu’au stade Mamadou Konaté. à leur arrivée au stade, Nouhoum Diané et ses protégés ont été accueillis par plusieurs centaines de supporters présents dans les gradins. Parmi les spectateurs, il y avait également des artistes qui ont chanté à la gloire de la sélection nationale. Une journée mémorable que le capitaine Djigui Diarra et ses coéquipiers n’oublieront pas de si tôt.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Arrivée hier vers 15h30 à Bamako, la sélection nationale a reçu un accueil des grands jours, avant d’être escortée par une foule en liesse jusqu’au stade Mamadou Konaté   Les Aigles locaux sont rentrés au bercail hier. L’avion transportant le sélectionneur national, Nouhoum Diané et ses protégés a atterri à l’Aéroport...