Absent  des compétitions pendant plus d’un mois pour cause de blessure, le jeune latéral gauche malien de Virtus Entella, Cheick Keita (20 ans), a fait son grand retour sur les terrains de la Série B italienne. Dans un entretien accordé à koulouba.com, le jeune polyvalent de Virtus Entella s’est réjouit de son retour en compétitions avec son club et a évoqué également sa sélection manquée en équipe nationale A du Mali  et son envie d’y revenir ainsi  que ses ambitions ardentes dans sa carrière de footballeur.

cheick-keita

Présentez-vous aux lecteurs de koulouba.com

Je me nomme Cheick Keita, j’ai 20 ans. J’ai la double nationalité française et malienne. Je joue avec Virtus Entella, un club de la Série B italienne (D2). Je joue au poste de latéral gauche mais je suis polyvalent. Je peux jouer aussi en défense tout  comme milieu de terrain, mais avec Entella je joue comme latéral gauche.

Vous étiez absent sur les pelouses depuis plus d’un mois. Des soucis de santé ?

Oui ! J’étais blessé au début du championnat alors  que je n’avais joué qu’un seul match. ça m’a pris environ un mois, j’ai raté les 8 premières journées du championnat, mais Dieu merci je suis de retour et je vais travailler dur maintenant pour récupérer ma forme et ma place de titulaire au sein du groupe. Je suis très heureux de retrouver la pelouse et mes coéquipiers après un mois d’absence.

Comment vous vous-sentez dans votre club ?

Je me sens très bien. Cela fait à peu près trois ans maintenant que je suis ici. Je me suis adapté à la culture italienne et à la langue surtout même si au départ c’était un peu difficile pour moi vu que je ne comprenais pas l’italien. Heureusement j’ai très vite appris  la langue et mon intégration a été vite faite. Maintenant ça va. J’ai franchi cette étape d’adaptation et j’ai la tête aux choses sérieuses maintenant.

Parlez-nous un peu de votre jeune parcours !

Bon ! J’ai commencé le foot à l’âge de 6 ans dans un club à Paris qui s’appelle le FC Solitaires. Je suis resté dans ce centre pendant 8 ans. Ensuite à 14 ans, je suis allé au Paris FC là où je garde de très bons souvenirs. Après j’ai rejoint l’AS Monaco  pour aller poursuivre ma formation là-bas. Apres 3 belles années à l’AS Monaco avec les U17 et U19, j’ai  décidé d’aller ailleurs puisque l’AS Monaco ne voulait pas m’offrir de contrat professionnel en ce moment là. Donc J’ai dû prendre la direction de Virtus Entella (Italie) qui m’avait mis en essai. Ensuite ils m’ont fait signer un contrat de 3 ans en 2014. Je joue ici maintenant comme titulaire indiscutable.

Vous avez une fois été convoqué en équipe nationale A du Mali mais vous n’avez pas répondu à l’appel. Que s’était-il donc passé ? 

Si ! J’avais répondu à l’appel, mais seulement je m’étais blessé juste avant de rejoindre le groupe et ça je ne l’oublierais jamais car cette convocation a été un honore pour moi. J’étais très content mais un peu surpris aussi vu que je ne m’attendais pas du tout à cela en ce moment là. Mais j’étais très fier  d’être appelé pour aller défendre les couleurs de mon pays d’origine. Malheureusement avec cette blessure c’était impossible. Maintenant je travaille dur pour revenir en équipe A du Mali. Je suis déjà suivi par le sélectionneur Alain Giresse, donc j’espère qu’avec le travail ça viendra.

Quelles sont vos ambitions en tant que footballeur ?

Arriver au plus haut niveau possible. Surtout je rêve de jouer un jour la Ligue des champions ainsi qu’une Coupe du monde avec le Mali. Pourquoi pas dans les jours à venir? J’ambitionne beaucoup de cela et je me donnerai a fond pour y parvenir. Je suis encore jeune et je sais que ça viendra avec le temps. Je rêve surtout de jouer au FC Barcelone  un jour. Neymar et Mercelo sont des joueurs qui m’inspirent beaucoup.