Si l’Algérie a obtenu son billet pour les barrages de la Coupe du monde 2014, à l’issue de la 5e journée des éliminatoires, le Mali pourrait bien remettre cette qualification en cause. La raison, deux requêtes formulées devant la FIFA par les Aigles, au sujet de joueurs inéligibles que leurs adversaires, le Bénin et le Rwanda, auraient aligné lors de leurs oppositions.aigles du mali black star ghana can 2013

Décidément ces éliminatoires de la Coupe du monde 2014 vont finir par plus se jouer dans les bureaux de la FIFA que sur le rectangle vert. Et ce n’est pas la dernière affaire en date qui va aller à l’encontre de cette affirmation. Après le retrait de trois points infligé par l’instance mondiale du football à l’Ethiopie, le Mali entend jouer des voies administratives pour récupérer des points sur tapis vert…

A quatre longueurs de l’Algérie et mathématiquement éliminé de la course à la Coupe du monde 2014, le Mali, par l’intermédiaire de Boubacar Thiam, secrétaire général de la Fédération malienne, a déposé deux requêtes auprès de la FIFA et attend de voir renaître ses espoirs de qualification.

Farnolle et Kagere inéligibles ?

La première réclamation concerne le match Bénin-Mali de juin 2012 (1-0). Les Aigles arguent que Fabien Farnolle, le gardien de but des Ecureuils ne pouvait pas être aligné car il n’avait pas officiellement changé de nationalité sportive auprès de la FIFA. Le dernier rempart du Clermont Foot a défendu le maillot français en sélections de jeunes, avant d’opter pour le Bénin.

Le Mali a également pointé du doigt le match qui l’a opposé au Rwanda (1-1). Les Aigles soutiennent que la naturalisation du Rwandais Medie Kagere, qui serait d’origine gabonaise, n’a pas non plus été homologuée par la FIFA. Un cas plus épineux car le joueur en question a permis aux Amavubi de ramener un match nul de Bamako le 9 juin dernier en ouvrant la marque (1-1).

La qualification algérienne remise en question

Si la FIFA donne suite aux requêtes maliennes, la qualification algérienne serait annulée et les Aigles repasseraient un point devant l’Algérie en tête du groupe, avant d’aller défier les Fennecs sur leurs terres en septembre.

Les deux requêtes maliennes ont cependant peu de chances d’aboutir : Farnolle a porté les maillots des sélections de jeunes en France jusqu’en U17 et n’avait donc pas besoin de l’accord de la FIFA pour changer de nationalité, tandis que Kagere nie toute origine gabonaise. Coup d’épée dans l’eau ou vrai coup de poker ?

A suivre.

Afrik.com

MaliwebSportsaigles du mali,femafoot,seydou keita
Si l’Algérie a obtenu son billet pour les barrages de la Coupe du monde 2014, à l’issue de la 5e journée des éliminatoires, le Mali pourrait bien remettre cette qualification en cause. La raison, deux requêtes formulées devant la FIFA par les Aigles, au sujet de joueurs inéligibles que...