L’honneur est revenu à la région de Mopti d’abriter, du 4 au 6 avril, la première session de la formation nationale des enseignants aux valeurs olympiques.

Mustapha Berraf président Comité Olympique Vice président Association ComitesNationaux Olympiques Afrique acnoa  Algérien

Au total, 34 participants, dont 3 femmes et 8 maîtres d’EPS (éducation physique et sportive), ont participé à ce stage de l’Académie nationale olympique du Mali (ANOM). La session était animée par cinq encadreurs : Mme Néné Touré et Oumar Diallo (ANOM), Tidiani Niambélé, Oumarou Tamboura et Alassane Mariko (Comité national olympique et sportif). Cette première session de formation des formateurs en éducation aux valeurs olympiques a coïncidé avec la date anniversaire de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, qui est célébrée, chaque année, le 6 avril. Pour marquer le coup, les participants au stage ont exhibé chacun un carton blanc en signe de paix. Après la session de Mopti, le Comité national olympique et sportif a enchaîné, directement ,avec celle de Bamako qui a démarré, le 16 avril, au Carrefour des jeunes. Les participants à cette deuxième formation viennent de Bamako, Sikasso, Ségou, Kayes et Koulikoro. «Après le stage de Bamako, il y aura la deuxième phase appelée session nationale qui regroupera 50 enseignants. Les 50 participants seront sélectionnés parmi ceux qui ont été formés lors des sessions de Mopti et Bamako, à raison de 25 par session. La troisième et dernière phase sera consacrée au suivi et à l’évaluation du travail dans les écoles», a expliqué Oumarou Tamboura, l’un des trois encadreurs du Comité national olympique et sportif. L’Académie nationale olympique du Mali, faut-il le rappeler, est une structure du Comité national olympique et sportif, chargée de la préservation, de la promotion et de la diffusion des valeurs olympiques. L’ANOM est présidée par la première Dame du Mali, Mme Keïta Aminata Maïga qui est également membre du CNOS. L’ANOM est affiliée à l’Association des académies nationales olympiques d’Afrique (ACNOA) qui, comme son nom l’indique, regroupe les académies nationales des états africains. L’ACNOA a été créée lors de l’assemblée générale constitutive du 10 au 13 décembre 2008 à Tunis en Tunisie. Seize comités nationaux olympiques (CNO) africains, dont le CNOS-Mali, sont membres fondateurs de l’ACNOA. Ils ont été rejoints par 5 autres depuis et sur une quarantaine de CNO africains, 21 sont membres de l’association. L’ACNOA elle-même est affiliée à l’Académie internationale olympique (AIO). Entité de droit privé supervisée par le ministère de la culture grec, sous le patronage du Comité international olympique (CIO), l’AIO se définit comme un centre interdisciplinaire multiculturel visant à étudier, enrichir et promouvoir l’Olympisme. Elle gère et anime un centre international à Olympie afin de préserver, diffuser l’esprit olympique, étudier et mettre en œuvre les principes éducatifs et sociaux de l’olympisme et consolider la base scientifique de l’idéal olympique, en conformité avec les principes énoncés par les anciens Grecs et les apports du mouvement olympique moderne initié par le baron Pierre de Coubertin. Souleymane B. TOUNKARA

 

Source: essor

MaliwebSports
L’honneur est revenu à la région de Mopti d’abriter, du 4 au 6 avril, la première session de la formation nationale des enseignants aux valeurs olympiques. Au total, 34 participants, dont 3 femmes et 8 maîtres d’EPS (éducation physique et sportive), ont participé à ce stage de l’Académie nationale olympique...