Le Musée olympique du Mali et le siège de l’Académie nationale olympique ont été officiellement inaugurés, le samedi 19 septembre 2020, par le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcoué, en présence du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), Habib Sissoko et plusieurs invités de marque. S’agissant du Musée olympique, il illustre avec éclat les collections d’objet d’intérêt sportif, technique et historique. Ce joyau étale aussi les prouesses sportives. Sans oublier le patrimoine matériel et immatériel du sport malien. Des images des athlètes de différentes disciplines datant de plusieurs années sont exposées au Musée olympique, qui était l’un des rêves du président du Cnosm, Habib Sissoko.   

Ça y est ! Le Mali dispose désormais d’un Musée olympique du Mali. Cela grâce à un partenariat entre le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) et le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Avec ce Musée national olympique, on peut dire sans risque de se tromper que le rêve du président du Cnosm, Habib Sissoko, se réalise. Ce projet avait été nourri depuis plusieurs années par le Cnosm.  “Le Musée olympique du Mali s’inscrit désormais sur la liste restreinte des musées olympiques à travers le monde. Et suprême bonheur, nous inaugurons deux entités engagées dans l’éducation olympique. Il s’agit du Musée et l’Académie olympiques.

Avec ces deux structures sur le même espace au stade Omnisports Modibo Kéita, le Cnosm crée un pôle éducatif de qualité. Nous nous réjouissons de cela parce que nous avons promis d’installer l’olympisme au cœur de la problématique de l’éducation de notre jeunesse”. Parole du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) à la faveur de la cérémonie de l’inauguration du Musée olympique et de l’Académie olympique nationale.

Tant attendu, cet événement s’est déroulé dans une ambiance festive, le samedi 19 septembre, sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcoué. Etaient présents, plusieurs présidents des fédérations et associations sportives. Sans oublier l’Union nationale des supporters des Aigles du Mali qui a tenu en haleine l’assistance pendant toute la cérémonie. Les éléments de Souleymane Diabaté et de Cheickna Demba ont vraiment chauffé le coin.

Selon Amadou Diarra Yalcoué, l’inauguration du Musée olympique et de l’Académie olympique est le fruit du partenariat fécond entre le département et le Cnosm.

“Le choix du site par le Cnosm n’est point fortuit. Epicentre du rayonnement du sport au Mali, cet espace devait abriter les Jeux africains de 1969 et contribuer ainsi à relancer le sport sous toutes ses formes et assurer son ancrage dans les réalités nationales. D’ores et déjà, le Musée que nous inaugurons, illustre avec éclat les collections d’objets d’intérêt sportif, technique et historique.

 Il étale avec véhémence les prouesses sportives et le patrimoine matériel et immatériel du sport malien. Je voudrais, en ce moment solennel, saluer et féliciter le président du Cnosm, Habib Sissoko, Habib Sissoko et son bureau pour cette initiative très originale”,  dira Amadou Diarra Yalcoué avec beaucoup de fierté.

Outre la mission de conservation des objets liés au sport et de sensibilisation du grand public à l’étendue des idéaux olympiques, le Musée olympique, précisera Amadou Diarra Yalcoué, stimulera et soutiendra l’essor de l’activité sportive dans notre pays et au-delà de nos frontières.

“Il créera une saine émulation entre les acteurs du Mouvement sportif, chacun voulant s’adjuger la plus haute performance, le plus haut trophée dans les rayons de ce somptueux temple sportif et rentrer allègrement dans l’Histoire du sport malien, voire africain et international. J’ose croire que l’administration qui sera créée autour et au service de ce Musée en fera un centre de rayonnement où étudiants et chercheurs viendront s’abreuver au savoir et savoir-faire de nos talentueux acteurs du mouvement sportif et olympique”, a-t-il déclaré.

Pour conclure, le secrétaire général du département de la Jeunesse et des Sports a invité les acteurs du Mouvement sportif national à faire des valeurs et de la devise de l’olympisme, une réalité pour s’immortaliser dans ce panthéon malien du sport.

“Pour ma part, devant un tel joyau destiné à être la mémoire vivante de notre sport, je voudrais réitérer toute la disponibilité du département en charge du Sport à ne ménager aucun effort pour contribuer à faire de ce Musée, une référence dans l’espace sous-régional”.

Après les différentes interventions, ce fut d’abord la coupure du ruban symbolique du siège de l’Académie nationale olympique suivie de la visite guidée des locaux. Ce sera ensuite le tour du Musée olympique du Mali. Là, le doyen Papa Oumar Diop, président de la commission média du Cnosm, a expliqué du début jusqu’à la fin les différentes images et ainsi que les différents trophées exposés.  A travers ce Musée national olympique du Mali, il s’agit de préserver, protéger, conserver, revaloriser et réhabiliter le patrimoine olympique et sportif du Mali. Voilà pourquoi, le Comité national olympique et sportif du Mali s’est réjoui de la franche collaboration entre le président Habib Sissoko et les différents départements ministériels pour écrire une si belle page de l’Histoire du sport malien.          

El Hadj A.B. HADARA

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebSports
Le Musée olympique du Mali et le siège de l’Académie nationale olympique ont été officiellement inaugurés, le samedi 19 septembre 2020, par le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcoué, en présence du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm),...