C’est en principe le 30 août prochain que le mandat du Comité de normalisation de la Fédération malienne de football prend fin. D’ici là, la présidente Daou Fatoumata Guindo dit Mimi et son équipe sont en train de tout mettre en œuvre pour “bouger” les sous. En d’autres termes, il s’agira de gaspiller autrement l’argent du football malien avant de partir, même si certaines mauvaises langues estiment que Mimi gère bien les sous de la Fédération.

Pour la petite histoire, le Site web de la Fédération a été confectionné à hauteur de 10 millions de Fcfa et 11 millions Fcfa pour le câblage réseau. Pour faire la peinture des locaux, il a fallu débourser 6 millions de Fcfa et près de 600 000 Fcfa pour les rideaux.

En tout cas, le Mali doit percevoir un montant de 420 millions de Fcfa de la Confédération africaine de football (Caf) au titre de Droits TV de la CAN 2019, après avoir été éliminé par la Côte d’Ivoire en 8èmes de finale. On ne sait pas si ce montant est tombé dans les caisses de la Fédération malienne de football ou pas.

Notons que le vainqueur de cette 32ème CAN à savoir l’Algérie empochera la bagatelle de 4 500 000 dollars US soit 2 700 000 000 Fcfa tandis que le finaliste malheureux, le Sénégal recevra 2 500 000 dollars US soit 1 500 000 000 Fcfa en guise de droits TV de la part de la Confédération africaine de football (Caf). Ce n’est pas tout. Les équipes demi-finalistes aura chacune 2 millions de dollars US soit 1 200 000 000 de nos francs.

Les équipes des quarts de finales empocheront chacune aussi 1 million de dollars US, soit 600 millions de Fcfa tandis que celles des huitièmes de finales recevront 700 000 dollars soit 420 millions de Fcfa.

S’agissant des équipes classées 3ème et 4ème des poules, elles auront respectivement chacune 600 000 dollars US, soit 360 millions de Fcfa et 500 000 dollars US, soit 300 millions Fcfa.

       El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebCorruptionSports
C’est en principe le 30 août prochain que le mandat du Comité de normalisation de la Fédération malienne de football prend fin. D’ici là, la présidente Daou Fatoumata Guindo dit Mimi et son équipe sont en train de tout mettre en œuvre pour “bouger” les sous. En d’autres termes,...