Les Guingampaises ont été éliminées en demi-finale, après avoir perdu par la plus petite des marges (1-0) face à Lyon. L’internationale malienne Aïssata Traoré a disputé l’intégralité du match et a été l’une des joueuses les plus en vue de son équipe

 

Le beau parcours de Guingamp en Coupe de France de football féminin s’arrête en demi-finale. L’équipe de notre compatriote Aïssata Traoré a perdu à domicile devant l’Olympique Lyonnais (0-1), dans un Roudourou qui accueillait la première rencontre féminine officielle depuis de nombreux mois à cause de la pandémie de coronavirus.

L’Olympique Lyonnais se qualifie ainsi pour la finale de la 19è édition de la Coupe de France et défendra son titre, dimanche contre le PSG qui a écarté Bordeaux (2-1). Samedi, l’internationale malienne Aïssata Traoré et ses partenaires sont tombées les armes à la main. Presque tout le monde pensait que les Guingampaises allaient être croquées par l’ogre lyonnais, mais il n’en a rien été.

L’En-Avant Guingamp a joué totalement décomplexé et il a fallu attendre la 67è minute pour voir Amel Majri marquer l’unique but de la rencontre et libérer les siennes. Comme il fallait s’y attendre, Aïssata Traoré a disputé l’intégralité du match et a été l’un des éléments les plus dangereux pour l’arrière-garde des multiples championnes de France et d’Europe. La première période s’est achevée sur le score nul et vierge (0-0).

Au retour des vestiaires, les Lyonnaises ouvrent le score, grâce à Amel Majri, suite à un contre éclair (1-0, 67è min). Après ce but, les Guingampaises tentent de revenir dans le match, mais butent à plusieurs reprises sur la défense lyonnaise, commandée d’une main de maîtresse par l’internationale française Wendie Renard. C’est la 13è fois en 19 éditions que Lyon se hisse en finale de Coupe de France (8 victoires). Les championnes de France 2019 retrouveront le PSG.

Peut-être le début d’un duel à rallonge, puisque Lyonnaises et Parisiennes pourraient également se retrouver en demi-finales de la Ligue des champions féminine, le 26 août en Espagne, si elles écartent respectivement le Bayern Munich et Arsenal, le 22 août en quarts de finale. Jointe au téléphone après l’échec face aux Lyonnaises, Aïssata Traoré s’est dit déçue du résultat, mais fière de la prestation de l’En-Avant Guingamp face à l’ogre lyonnais.

«Je suis triste, mais en même temps fière de la prestation de l’équipe. Ce soir (dimanche, ndlr), on a produit du beau football et démontré que nous sommes une grande équipe. Nous sommes passées à deux doigts de la qualification. C’est dommage, mais il n’y a pas de regret parce que l’équipe a tout donné. Inch Allah, on tentera de faire mieux la saison prochaine», a déclaré l’ancienne joueuse des Super Lionnes d’Hamdallaye.

Et d’ajouter : «Après la rencontre, la capitaine de Lyon, Wendie Renard, est venue me féliciter dans les vestiaires. Elle a avoué que je l’ai beaucoup gênée dans ses mouvements. Elle m’a prodigué des conseils, désormais je la considère comme une amie et vice-versa».

Pour mémoire, Aïssata Traoré est arrivée à Guingamp en octobre 2019 et est liée au club jusqu’en 2022. Âgée de 23 ans, la joueuse a été formée aux Super Lionnes où elle s’est révélée au grand public lors de la saison 2015-2016, en inscrivant 25 buts en championnat national. Lors de la dernière CAN-féminine au Ghana, la jeune joueuse a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle, en portant les Aigles Dames jusqu’en demi-finale, avant de chuter face au Cameroun (1-3).

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

MaliwebSports
Les Guingampaises ont été éliminées en demi-finale, après avoir perdu par la plus petite des marges (1-0) face à Lyon. L’internationale malienne Aïssata Traoré a disputé l’intégralité du match et a été l’une des joueuses les plus en vue de son équipe   Le beau parcours de Guingamp en Coupe de France...