Décidément, la 4è journée de la coupe de la ligue a été la plus prolifique. Après 8 buts marqués lors des deux premières rencontres jouées lundi (Réal-Onze Créateurs : 5-2 et USFAS-ASOM : 1-0),  les deux derniers matches disputés, le mardi dernier, au stade Mamadou Konaté, ont enregistré 12 buts. En première heure, le Stade malien a largement dominé LC. BA (4-1). En deuxième heure, Yeelen olympique s’est imposé sur le fil devant l’AS Black star (4-3). Ce qui fait un total de 20 buts en 4 rencontres, contre 10 buts marqués lors de la précédente journée.

Au classement général, après 4 journées de débats, le Stade malien caracole en tête avec 10 points. L’USFAS se pointe à la deuxième place avec 7 points à son compteur. La troisième place revient au Yeelen olympique (6 points) tandis que le Réal (5 points) se loge sous le podium.

Les cinquième et sixièmes places sont désormais occupées par les Onze Créateurs (4 points) et l’ASOM (4 points). Les deux formations comptent le même nombre de points, mais l’équipe de Niaréla dispose du bénéfice de la différence de but particulière pour avoir battu l’ASOM (1-0) lors de la 2è journée. En bas du tableau, on retrouve l’AS Black star (3 points) et LC. BA (2 points).

Pour revenir aux explications des deux dernières rencontres de cette 4è journée disputées mardi au stade Mamadou Konaté, d’abord les Stadistes n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout de la lanterne rouge, Lafia club de Bamako (LC. BA) malmené 4-1. Dans cette partie, les hommes de Nouhoum Diané, dominateurs dans la possession de balle, ont logiquement ouvert le score à la 8è minute grâce au milieu de terrain, Sékou Gassama, sur coup franc (1-0, 8è min). L’équipe du président Sekouba Keïta n’avait pas dit son dernier mot. La preuve ? Elle va rétablir la parité à la 17è minute sur l’exercice d’Abdoulaye Traoré, après une passe en retrait de son capitaine Sadio Diakité, (1-1, 17è min).

Trois minutes plus tard, sur un corner tiré par Badra Aly Sylla, Moussa Koné «Koffi» marque de la tête pour le Stade malien (2-1, 20è min). Dès lors, les pensionnaires de Lafiabougou craquent sous le poids de la domination stadiste et encaissent un troisième but signé par l’ailier stadiste, Badra Aly Sylla après une belle combinaison offensive  (3-1, 26è min). C’est sur ce score que les deux formations iront aux vestiaires.

A la reprise, le technicien stadiste, Nouhoum Diané, pour se faire une idée de son banc, injecte d’emblée 5 joueurs. Il s’agit de Boubacar Traoré, Moussakoye Diallo, Oumar Traoré, Oumar Koné, Aly Déssé Sissoko et Youssouf Togola, respectivement aux places de Moussa Koné «Kofi», Mamadou Traoré, Souleymane Coulibaly, Issiaka Samaké et Souleymane Konaté.

Après une heure de jeu Badra Aly Sylla va inscrire son doublé suite à une passe en profondeur du nouveau rentrant, Aly Déssé Sissoko (4-1, 65è min). Et après quelques occasions de part et d’autre, les deux formations se quittent sur le score de 4-1, en faveur de l’équipe de Sotuba. A la fin de la rencontre l’entraîneur de LC. BA, Abdoulaye Camara «Tomfoot» s’est voulu réaliste. «Nous sommes tombés sur une équipe du Stade malien qui était plus forte que nous. Ce match va nous permettre de corriger les lacunes avant le championnat.

Pour ce qui est de la suite de la coupe, nous allons tout faire pour terminer à une place honorable», a déclaré «Tomfoot». Pour sa part, Nouhoum Diané, a salué la prestation de ses joueurs. «Je félicite les joueurs. Ils ont bien joué. Je leur dis bravo. Les consignes ont été respectées. Nous allons tout mettre en œuvre pour rester sur cette dynamique et remporter la coupe», a précisé coach Diané.

En deuxième heure, le Yeelen olympique et l’AS Black star ont également gratifié le public du stade Mamadou Konaté d’un beau spectacle. En atteste le score de la rencontre (4-3) pour le Yeelen olympique. Les buts de Yeelen portent les signatures de Sory I. Kané (7è min), Diadié Samadiaré sur penalty (32è min), Hadji Dramé (42è min) et Siaka Tiéla (90è min +3). Côté de l’AS Black star, les réalisations sont signées : Amadou Konaté sur penalty (20è min), Mamadou Bassirouba (78è min) et Banou Cissé (85è min).

Seïbou S.

KAMISSOKO

Source: Essor

MaliwebSports
Décidément, la 4è journée de la coupe de la ligue a été la plus prolifique. Après 8 buts marqués lors des deux premières rencontres jouées lundi (Réal-Onze Créateurs : 5-2 et USFAS-ASOM : 1-0),  les deux derniers matches disputés, le mardi dernier, au stade Mamadou Konaté, ont enregistré 12...