Appelé par Luis Enrique alors que beaucoup ne lui donnaient aucune chance d’être au Mondial, le Barcelonais n’a toujours pas joué après deux journées. Et ça pose question.

Fut un temps, pas si lointain, où Ansu Fati était appelé à être un des leaders de la Roja. Lorsqu’il était en forme, Luis Enrique n’avait d’ailleurs pas hésité à lui confier un rôle de titulaire, comme lors de ces matchs de Nations League en début de saison 2020/2021, où le joueur formé à La Masia avait répondu présent. Depuis, que ce soit en club ou en sélection, l’ailier gauche a eu du mal à enchaîner, multipliant les pépins physiques. Cette saison encore, c’est un Fati intermittent que l’on voit sous les ordres de Xavi au Camp Nou, et pour beaucoup, il n’allait pas être appelé par Luis Enrique pour cette Coupe du Monde 2022.

Finalement, le sélectionneur national lui a donné sa chance et l’a convoqué pour ce rendez-vous au Qatar, où l’Espagne semble avoir une carte à jouer. Un pari risqué, mais qui a aussi été accepté par les observateurs, dans la mesure où à son meilleur niveau, Fati est de loin le joueur le plus talentueux et potentiellement décisif de l’équipe. « Je l’ai vu en meilleure forme que lors de son dernier rassemblement, en juin dernier. Il est bien mieux », expliquait Luis Enrique à la mi-novembre lorsqu’il était interrogé sur l’état de forme du Barcelonais, qui laisse encore des doutes en Espagne. Ce Mondial semblait tomber à pic pour le joueur, d’autant plus qu’il avait joué 75 minutes lors du seul match de préparation de la Roja, une victoire 3-1 face à la Jordanie, avec une ouverture du score signée par ses soins.

Il ne s’échauffe même pas !

Mais depuis, on ne l’a pas vu. S’il n’était pas forcément attendu en tant que titulaire, beaucoup s’attendaient à le voir entrer en cours de match pour dynamiter les défenses adverses. Mais Luis Enrique a finalement fait appel à d’autres joueurs offensifs pour reposer le trio Olmo-Asensio-Torres, dont Alvaro Morata dans ce rôle de pointe que Fati sait aussi occuper, ou le très jeune et inexpérimenté Nico Williams sur le flanc droit. Pire encore, Ansu Fati ne s’est échauffé dans aucun des matchs, comme le souligne Marca, qui se demande pourquoi Luis Enrique l’a appelé.

Pour beaucoup, Ansu Fati n’est tout simplement pas en état de jouer. Il faut aussi dire qu’à son poste, Dani Olmo est particulièrement bon, lui qui a été nommé homme du match Espagne-Allemagne par notre rédaction hier, et semble largement en mesure de tenir les 90 minutes, surtout qu’il a peu joué avec Leipzig ces dernières semaines suite à une blessure. Autre explication possible : l’Espagne n’a jamais été menée dans ce Mondial encore, et Luis Enrique n’a donc pas forcément eu besoin de faire entrer un joueur capable de mettre le feu dans la défense adverse. Quoi qu’il en soit, la situation du joueur de 19 ans interroge, et du côté de Barcelone, on se fait sûrement du souci…

Source: Foot Mercato