La reforme de la  FIFA concernant l’élargissement du nombre de pays à 48 pour une phase finale de coupe du monde au lieu de 32 pays à partir de 2026 sera sans doute une aubaine pour de nombreux pays n’ayant jusque là pas gouté aux délices de la compétition. Surtout avec la possibilité pour l’Afrique d’avoir 9 places à pourvoir au lieu de 5 comme d’ordinaire. Parmi les favoris africains pouvant  espérer franchir ce cap, figure le Mali en raison des performances réalisées ces dernières années par ses équipes de catégories inferieures.

moussa marega joueur malien aigle footballeur

Pour appel, la sélection nationale des moins de 20 ans du Mali avait terminé 3e du Mondial 2015 en Nouvelle Zélande en comptant également dans ses rangs le meilleur joueur de la compétition, Adama Traoré. La même année, les Cadets  maliens ont fait vibrer les Maliens et le monde entier lors de la Coupe du monde U17 disputés au Chili en occupant la deuxième marche du podium dernière le Nigeria. En plus du titre de vice-champion, la sélection nationale Cadets a glané deux distinctions individuelles à savoir celle du 3e meilleur joueur et du meilleur gardien du tournoi respectivement décernées à Aly Mallé et à Samuel Diarra. Fort de ces potentialités juvéniles, le Mali peut entrevoir un avenir radieux sur l’échiquier mondial du ballon rond si l’on s’en tient aux résultats aux analyses des experts dont celles  de nos confrères  de  Le Monde.fr sur le sujet. La hiérarchie est mouvante, mais sur la base des résultats de ces dernières années, le Burkina Faso peut nourrir de solides espoirs, mais aussi l’Ouganda ou le Mali, dont les moins de 20 ans ont terminé troisième de la dernière Coupe du monde.”

Interrogé par koulouba.com sur cette reforme, l’actuel sélectionneur des Aigles, Alain Giresse dit attendre connaitre d’abord le mode qualification pour donner son point de vue sur le sujet.

Source : la rédaction

 

MaliwebSports
La reforme de la  FIFA concernant l’élargissement du nombre de pays à 48 pour une phase finale de coupe du monde au lieu de 32 pays à partir de 2026 sera sans doute une aubaine pour de nombreux pays n’ayant jusque là pas gouté aux délices de la compétition....