Rien ne va plus dans la famille rouge. Les enfants d’une même famille se détestent et exposent le linge sale dans la rue.

conference reunion djoliba ac bamako

Le mur rouge est fissuré depuis un certain temps. La violence jadis méconnue par les hippopotames est devenue la règle en famille. Qui aurait pu imaginer Mohamed Lamine Haïdara dit « Mao » en prison pour complicité ou association de malfaiteurs?

Le mardi dernier, Mohamed Lamine Haïdara dit Mao, a été arrêté et mi-sous mandat de dépôt par le juge d’instruction de la Commune V. Il est accusé dans l’affaire dite « attaque de Hérémakono et le décès brutal de Djakaridia Traoré alias Zaki».

Ce jour-là, des gros-bras et loubards ont envahi Heremakono (domaine du Djoliba) en deux temps. Suite à un violent affrontement, Zaki marié à deux fémmes et qui a des enfants a été blessé puis est décédé plus tard. Tout gauchement.

Cette arrestation n’aurait pas été du goût de Mao. Il a perdu conscience et fut transporté à l’hôpital pour des soins. Quand il a repris ses esprits, il a été conduit à la Maison centrale d’arrêt de Bamako. Selon nos informations, Mao ne serait pas seul et d’autres pourront être poursuivis pour les mêmes faits et actes.

A suivre donc

L.D.

 

Source: lesechos

MaliwebSports
Rien ne va plus dans la famille rouge. Les enfants d’une même famille se détestent et exposent le linge sale dans la rue. Le mur rouge est fissuré depuis un certain temps. La violence jadis méconnue par les hippopotames est devenue la règle en famille. Qui aurait pu imaginer Mohamed...