L’élection d’un nouveau président à la tête de la Confédération africaine de Football (Caf) aura lieu le 12 mars prochain à Rabat au Maroc. Pour la succession de Ahamad Ahmad, 5 candidatures avaient été reçues par la Caf. A l’issue de ses travaux, la Commission de Gouvernance a validé 2 candidatures, jugé recevables et invalidé la candidature du président sortant, Ahamd Ahamd.

Les 5 et 6 janvier 2020, sur convocation de son Président Me Michel Kizito Brizoua-Bi, la Commission de Gouvernance de la Confédération africaine de Football (Caf) s’est réunie au Caire pour effectuer les contrôles d’éligibilité des candidats pour les postes de Président et de membres du Comité Exécutif de la Caf.

Au total, ce sont 5 candidatures qui ont été officiellement enregistrées pour le poste de Président de l’instance dirigeante du football africain et 16 candidatures pour les postes de membre du Comité Exécutif à pourvoir.

Au terme des travaux, la commission a ainsi déclaré éligibles à la présidence de la Caf la candidature de Me Augustin Emmanuel Senghor, avocat sénégalais âgé de 55 ans et également président de la Fédération Sénégalaise de Football depuis août 2009 et membre du comité exécutif de la Caf depuis février 2018. Aussi, la candidature de l’Ivoirien Jacques Bernard Daniel Anouma (69 ans), cadre Financier, ancien membre du Comité exécutif de la Fifa, ancien Président de la Fédération Ivoirienne de Football et Président d’Honneur de la Fédération Ivoirienne de Football, a été aussi validée.

Candidat à sa propre succession, le Malgache Ahmad Ahmad a été exclu de la course suite à sa suspension par la Fifa pour des faits de corruption.

Par ailleurs, la Commission de Gouvernance de l’instance suprême du football africain a indiqué que la candidature du Mauritanien Ahmed Yahya (44 ans), homme d’affaires, président de Fédération Mauritanienne de football et membre du Comité Exécutif ainsi que celle du Sud-africain Patrice Tlhopane Motsepe (58 ans), homme d’affaires, également président de Club (Mamelodi Sundowns FC), nécessitent des vérifications complémentaires. «Leurs candidatures ont été jugées recevables. Cependant, la commission a estimé que des vérifications complémentaires sont nécessaires avant une décision finale. A cet effet, une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier 2021», peut-on lire sur le site de la Caf.

En marge de l’élection du président de la Caf, la commission électorale procédera aussi à l’élection des membres du Comité Exécutif de l’instance. Pour les différents postes, ce sont 16 candidatures qui ont été recensées.

Sur les 16 dossiers, la Commission de Gouvernance a expliqué que 3 candidatures nécessitent là aussi des vérifications supplémentaires. Il s’agit de Mamadou Antonio Souaré (Guinée), Seidou Mbombo Njoya (Cameroun) et Arthur De Almeida E. Silva (Angola). A cet effet, une audition de ces candidats sera organisée au Caire le 28 janvier 2021.

Une fois les candidatures définitivement validées, la Caf élira ainsi pour un mandat de quatre ans le successeur de Ahmad Ahmad lors de sa 43eme Assemblée générale ordinaire élective prévue le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Par ailleurs, pour les candidats au Conseil de la Fifa, la Can a fait savoir que le contrôle d’éligibilité est en cours au niveau des instances de la Fifa et le résultat sera communiqué en temps utile.

 

Alassane Cissouma

 

Source: Mali Tribune

MaliwebSports
L’élection d’un nouveau président à la tête de la Confédération africaine de Football (Caf) aura lieu le 12 mars prochain à Rabat au Maroc. Pour la succession de Ahamad Ahmad, 5 candidatures avaient été reçues par la Caf. A l’issue de ses travaux, la Commission de Gouvernance a validé...