Après sa nomination comme sélectionneur national  du Mali, l’ancien aigle du Mali, Eric Sékou Chelle a livré sa première conférence de presse vendredi  après-midi à l’hôtel de l’Amitié de Bamako. Cette première conférence de presse a été l’occasion pour lui de prendre contact avec la presse sportive locale et de rendre public sa liste des 25 joueurs convoqués pour le compte des premières journées des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023. L’échelle est maintenant placée pour permettre aux Aigles de monter sur le toit de l’Afrique.

Depuis le 7 mai 2022, Eric Sékou Chelle succède à Mohamed Magassouba au poste du sélectionneur des Aigles du Mali. Cet entraineur qui durant sa carrière un défenseur teigneux est par contre inexpérimenté, car n’ayant fait ses armes qu’au niveau des divisions inférieures en France. Il a le mérite d’avoir été choisi parmi tant d’autres candidats qui ont postulé à l’appel à candidatures de la FMF pour le poste de sélectionneur de l’équipe nationale du Mali. Et depuis sa nomination, il n’avait fait aucune sortie publique sur le plan local pour se prononcer sur sa nouvelle mission à la tête des Aigles du Mali. Le vendredi, cela fut une occasion propice à cet effet pour lui. C’est pourquoi, cette première conférence de presse avait pour but de rendre public les motivations qui l’ont poussé à opter pour l’équipe nationale du Mali et surtout faire la rencontre de la presse sportive locale qui a donné du fil à retordre à son prédécesseur.

Dans son intervention, le nouveau sélectionneur des Aigles du Mali, Eric Sékou Chelle a d’abord remercié pour l’accueil chaleureux qui lui a été fait  à Bamako. Les mêmes remerciements ont été adressés à la fémafoot et ses camarades anciens joueurs pour la considération et le choix portés sur sa personne. Il a indiqué que s’il suit depuis longtemps  l’équipe nationale du Mali c’est grâce à cette presse locale qui travaille avec professionnalisme en faisant des analyses pertinentes à son sujet. «  Même si je suis en France, je vois tout le travail que vous effectuez autour de cette équipe », a-t-il fait savoir. Ce faisant, il est très content d’être ici au Mali et qu’il espère nouer une bonne relation avec la presse malienne. A ses dires, il a eu beaucoup de demandes de la part de la presse étrangère pour répondre à des questions, mais il a décidé de donner l’exclusivité de sa première interview à ses frères maliens. «  J’arrive avec beaucoup d’humilité, de certitude et je sais qu’avec vous ça va très bien se passer parce que vous êtes professionnels.  Je serai à l’écoute de tous bien sûr en étant professionnel. Vous savez très bien il doit y avoir des filtres mais comme la personne que je suis à travers mon éducation je serai à l’écoute de vos exigences et de vos  critiques », a-t-il donné comme promesse à la presse sportive malienne.

En conclusion, en renouvelant ses remerciements à la fédération, le sélectionneur Chelle estime que le choix porté sur sa modeste personne s’explique par une seule chose : son engagement  aux côtés des dirigeants du foot malien pour que les Aigles du Mali atteignent le sommet du foot africain, voire mondial et dire qu’il compte sur le soutien de tous les maliens pour qu’il réussisse sa mission.

En réponse aux questions posées, Eric Sekou Chelle n’est pas allé par quatre chemins pour architecturer ses ambitions dans une dynamique de continuité pour apporter à l’équipe nationale du Mali, la petite chose qui la manque, à savoir l’efficacité à toute épreuve. A l’en croire, avec un système de 4-4-2 il compte susciter de la détermination aux jeunes Aigles, qui sont tous talentueux (à l’en croire), mais en besoin de bon coaching pour produire des résultats.

Par rapport au prochain match contre le Congo, il a rendu public une liste de 25 Aigles. A l’analyse de cette liste, il ressort qu’il s’agit des mêmes joueurs qui ont disputé la dernière CAN et les matchs de barrage de la coupe du monde, dont certains en manque de temps de jeu dans leurs clubs respectifs. Pour convaincre sur son choix, le nouveau sélectionneur a témoigné sur les qualités individuelles des joueurs que l’on veut incriminer, avant de donner des explications sur l’absence sur cette liste de certains ténors dont les deux Doucouré (d’Everton et de Lens) .

Le début du regroupement de l’équipe est prévu pour le 31 mai, avec comme quartier général, l’hôtel de l’Amitié de Bamako.

Espérons que le coach Chelle soit la bonne échelle pour le Mali de monter sur le toit de l’Afrique.

Adama Tounkara

  Source: Le Challenger
MaliwebSportsSports maliens
Après sa nomination comme sélectionneur national  du Mali, l’ancien aigle du Mali, Eric Sékou Chelle a livré sa première conférence de presse vendredi  après-midi à l’hôtel de l’Amitié de Bamako. Cette première conférence de presse a été l’occasion pour lui de prendre contact avec la presse sportive locale et...