C’est avec André Biyoko Poko qui a déclaré qu’il ne jouera plus jamais au poste de latéral en sélection et Didier Ovono Ebang présenté désormais comme le nouveau capitaine des Panthères que le sélectionneur José Antonio Camacho a fait face aux journalistes hier vendredi 10 novembre 2017 dans le cadre de la conférence d’avant-match dans les locaux du stade Rénovation de Franceville. Pour Camacho et ses joueurs la victoire est impérative face aux Aigles du Mali ce samedi au stade Rénovation.

joueur-footballeur-aigle-gabon-mali

C’est avec Didier Ovono Ebang présenté comme titulaire avec le statut de capitaine et André Biyogho Poko qui a fait savoir qu’il ne jouera plus jamais au poste de latéral en équipe nationale que José Antonio Camacho s’est présenté hier devant la presse en prélude à ce match des éliminatoires du Mondial Russie 2018 contre le Mali prévu pour ce samedi 11 novembre 2017. Interrogé sur l’enjeu de la rencontre, le coach espagnol des Panthères a fait savoir que ce match contre les Aigles du Mali est aussi capital que les précédents car pour lui malgré le fait que l’équipe soit éliminée de la course après cette déculottée face au Maroc (3-0), une victoire s’impose. « On donnera le meilleur de nous pour prendre trois points à domicile » a-t-il indiqué avant de présenter Didier Ovono comme étant désormais le capitaine attitré des Panthères du Gabon toutes les fois qu’il sera sur le terrain. « Didier Ovono portera désormais le brassard parce que c’est le joueur le plus ancien de l’équipe » a-t-il ajouté. Prenant la parole avec son nouveau statut de capitaine et de titulaire au poste de gardien de but, Didier Ovono a fait un bref rappel du dernier bilan des Panthères qui ont disputé six matchs sans en perdre un seul au stade Rénovation de Franceville. « C’est un match capital, on a beaucoup de jeunes qui vont jouer pour la première fois avec l’équipe nationale. Mon rôle est de transmettre mon expérience, le figthing spirit à ces joueurs là. Car il n’est pas question de perdre ce match » s’est exprimé le gardien de Paris FC en D2 française. Intervenant sur son absence en sélection et ses échanges avec José Antonio Camacho avant d’être rappelé en sélection, André Biyogho Poko a fait savoir qu’il s’est accordé avec le coach sur son positionnement. « Je ne jouerai plus au poste de latéral en sélection nationale. Si je ne suis pas aligné en milieu de terrain je préférerais attendre » a-t-il affirmé. André Biyogho Poko Pour sa part, le technicien malien Mohamed Magassouba, ancien coach de Télestar de Libreville a manifesté son désir de remporter trois points face aux Panthères même s’il a fait le déplacement à Franceville avec plusieurs jeunes joueurs pour la reconstruction de son équipe nationale. Les officiels : Commissaire de match Jean Kossa (Congo Brazzaville) ; Inspecteur des arbitres : Molefe Tshotleho (Afrique du Sud) ; Arbitre central : Hamed Waleed (Soudan) ; Assistants : Kamel Ahmed et Ibrahim Zaghoul Seril (Egypte) Quatrième arbitre : Camille Bernard (Seychelles) Pacôme IDYATHA.

Source: gaboneco

 

MaliwebSportsaigles du mali
C’est avec André Biyoko Poko qui a déclaré qu’il ne jouera plus jamais au poste de latéral en sélection et Didier Ovono Ebang présenté désormais comme le nouveau capitaine des Panthères que le sélectionneur José Antonio Camacho a fait face aux journalistes hier vendredi 10 novembre 2017 dans le...