Après la Belgique, l’Italie, la Russie, la Pologne et l’Ukraine, l’Espagne est le sixième pays à se qualifier pour l’Euro 2020. La Roja a validé son billet pour la phase finale de la compétition, grâce à un match nul arraché dans le temps additionnel (1-1), mardi en Suède. Il y a une semaine, l’Espagne réalisait encore un sans-faute dans son groupe F : elle avait remporté ses six premiers matches de qualification pour le prochain Euro. En quelques jours, son nouveau sélectionneur Robert Moreno a connu ses deux premiers résultats mitigés : un nul en Norvège (1-1), samedi dernier, et un autre en Suède, mardi (1-1).


Mais il n’en fallait pas plus pour qualifier les Espagnols à deux journées de la fin de ces éliminatoires. Si la Roja s’était fait rejoindre dans les arrêts de jeu trois jours plus tôt, c’est elle, mardi soir, – par un but de Rodrigo (90e+2) répondant à un autre de Marcus Berg (50e) – qui a profité des derniers instants de la rencontre pour revenir au score.
Dans le même temps, la Roumanie a partagé les points contre la Norvège (1-1), qualifiant donc l’Espagne. Mitrita avait ouvert le score pour les Roumains (62e) avant que Sorloth n’égalise dans le temps additionnel. Dans le dernier match du groupe, les Iles Féroé ont écarté Malte 1-0 sur un but de Baldvinsson (71e).
Au classement, l’Espagne garde la tête du groupe F avec 20 points. Derrière, la Suède (15 points) et la Roumanie (14 points), qui s’affronteront lors de la prochaine journée, sont encore dans la course pour la deuxième place. La Norvège (10 points), les Iles Féroé (3 points) et Malte (3 points) complètent le classement.
L’Irlande pouvait aussi se qualifier pour l’Euro, mais les Irlandais se sont inclinés 2-0 en Suisse, qui a fait la différence grâce à Seferovic (16e) et un own-goal de Duffy (93e). Dans l’autre match de la soirée, la Géorgie a souffert sur le terrain de Gibraltar. Kharaishvili (10e) et Kankava (21e) avaient mis les Géorgiens aux commandes, mais Gibraltar est revenu au score grâce à des buts de Casciaro (66e) et Chipolina (74e). Finalement, Kvilitaia offrait la victoire à la Géorgie (84e). L’Irlande et le Danemark (12 points) partagent toujours la tête du groupe D avec un point d’avance sur la Suisse. La Géorgie (8 points) et Gibraltar (0 point) ferment la marche.
Déjà qualifiée, l’Italie a poursuivi son sans-faute sur le terrain du Liechtenstein (0-5). Bernardeschi, Belotti, par deux fois, Romagnoli et El Shaarawy ont inscrit les cinq buts italiens. Dans le même temps, la Grèce a pris le dessus sur la Bosnie. Pavlidis (30e) avait ouvert le score avant que Gojak n’égalise (35e). En fin de match, la Grèce s’imposait finalement sur un own-goal de Kovacevic (88e).
Plus tôt dans la journée, la Finlande avait battu l’Arménie 3-0. Au classement, l’Italie trône en tête avec 24 points devant la Finlande (15 points), qui a fait un grand pas vers la qualification. Derrière, l’Arménie (10 points), la Bosnie (10 points) et la Grèce (8 points) vont se disputer la 3e place. Le Liechtenstein ferme la marche avec deux points.
Dans le groupe G, Israël affrontait la Lettonie dans un match d’alignement. Les Israéliens se sont imposés 3-1 grâce à un doublé de Dabbur et un but de Zahavi. Kamess avait, lui, marqué pour la Lettonie. Avec 11 points, Israël rejoint la Macédoine du Nord et la Slovénie à la troisième place. Devant, la Pologne (19 points) occupe la tête et est déjà qualifiée pour l’Euro devant l’Autriche (16 points). La Lettonie (0 point) est lanterne rouge.

Source: L’Essor-Mali

MaliwebSports
Après la Belgique, l’Italie, la Russie, la Pologne et l’Ukraine, l’Espagne est le sixième pays à se qualifier pour l’Euro 2020. La Roja a validé son billet pour la phase finale de la compétition, grâce à un match nul arraché dans le temps additionnel (1-1), mardi en Suède. Il...