Dans une publication partagée sur les réseaux sociaux ce mardi, le président de la FEMAFOOT « Mamoutou Toure dit Bavieux » s’est livré sur la situation financière des entraineurs des équipes des jeunes. Voici ce qu’il a expliqué.

 

En effet, selon Bavieux, « c’est l’état qui paye les entraîneurs des différentes catégories de l’équipe nationale ainsi que les frais liés aux compétitions internationales et aux matches amicaux« .

De ce fait, la FEMAFOOT est contraint d’attendre « le retour de la tutelle sur ce dossier », mais compte sur le nouveau gouvernement de la transition pour résoudre ce problème« Avec la nomination d’un nouveau ministre, nous espérons un dénouement heureux dans les jours qui suivent« .

Néanmoins, le patron du football malien assure prendre en considération le travail des sélectionneurs toute catégorie confondue des Aigles. C’est pourquoi il a tenu à les évaluer lors de la répartition du fond d’aide attribué par la FIFA au Mali.

« …nous n’avons pas hésité un seul instant de leur prendre en compte dans le programme d’assistance du fond covid. »

Alassane Sangho

Malivox

MaliwebSports
Dans une publication partagée sur les réseaux sociaux ce mardi, le président de la FEMAFOOT « Mamoutou Toure dit Bavieux » s’est livré sur la situation financière des entraineurs des équipes des jeunes. Voici ce qu’il a expliqué.   En effet, selon Bavieux, « c’est l’état qui paye les entraîneurs des différentes catégories de...