L’Égypte et la Côte d’Ivoire ont bien débuté la phase finale de la CAN U23 de football après leurs victoires respectives sur le Mali et le Nigeria. Ils occupent la tête de leurs groupes avec trois points chacun.

Groupe A 

L’Égypte ne s’est pas loupée dans son jardin lors de sa première sortie contre le Mali. Soutenue par ses supporteurs (même s’ils n’ont pas fait le plein du stade International du Caire), elle a fait l’essentiel en obtenant la victoire par la plus petite marque. Pour se qualifier, il lui faudra une autre devant le Ghana, son adversaire du prochain match, lundi 11 novembre 2019.

Cette rencontre s’annonce difficile pour le pays organisateur car le Ghana, fraîchement sorti d’un nul heureux (1 point) devant le Cameroun (1 point) est une machine bien huilée qui a également besoin de se repositionner au classement. Le Cameroun est tout aussi dans de bonnes dispositions pour arracher l’une des deux places qualificatives de la poule malgré le nul concédé face au Ghana.

Pour sûr, il éprouvera des regrets d’avoir laissé filer trois points. Le fait de n’avoir pas concédé de défaite le met sur orbite.

Toutefois, il devra batailler dur dans son match contre le Mali pour espérer se relancer dans la course. Le Mali garde tout de même ses chances de qualification en dépit de sa défaite devant l’Égypte.

Pour cela, les jeunes Maliens ont l’obligation d’élever le niveau de leur jeu et espérer une victoire face au Cameroun. Mais une autre défaite le condamnera à une élimination prématurée.

Groupe B

Cette poule présente la même configuration que le groupe A. La Côte d’Ivoire est leader au classement. Elle a obtenu une courte mais précieuse victoire sur le Nigeria, le champion en titre. Mais elle est bien talonnée par l’Afrique du Sud et la Zambie qui ont un point chacun.

Les deux pays ont réalisé un nul blanc (0-0) dans le derby des frères  » ennemis  ».Le Nigeria, bon dernier (0 point au compteur) n’a pas pour autant désarmé. Son match contre la Zambie à l’occasion de la deuxième journée le mardi 12 novembre 2019 s’annonce âpre. L’objectif pour le Nigeria est d’engranger les trois points de la bataille. Tout autre résultat l’éliminera de la qualification.

À défaut d’une victoire, la Côte d’Ivoire doit se contenter d’un petit point soit un nul devant l’Afrique du Sud. Ivoiriens et Sud-Africains ont déjà croisé le fer en 2011 au Maroc mais n’ont pu se départager (1-1).

Qu’en sera-t-il de cet autre match ? Il serait difficile d’avancer un pronostic d’autant plus que les deux formations respirent la grande forme. Au total, 5 buts ont été inscrits après les quatre matches de la 1ère journée dont 3 dans le groupe A et un seul dans le groupe B.

En 2011 lors de la 1ère édition au Maroc, 5 buts ont été enregistrés à cette étape de la compétition dont 2 dans le groupe A et 3 dans le groupe B. L’édition de 2015 au Sénégal, a été beaucoup plus prolifique avec 14 buts inscrits dont 7 dans chaque poule.

Adou Mel, envoyé spécial au Caire

afrikipresse

MaliwebSports
L’Égypte et la Côte d’Ivoire ont bien débuté la phase finale de la CAN U23 de football après leurs victoires respectives sur le Mali et le Nigeria. Ils occupent la tête de leurs groupes avec trois points chacun. Groupe A  L’Égypte ne s’est pas loupée dans son jardin lors de sa...