Timothy Weah, fils de Georges Weah, a signé cet été son premier contrat professionnel avec le PSG. Comme lui, d’autres fils de grands joueurs africains veulent suivre les traces de leur père respectif. Auront-ils les épaules assez larges ? Zoom sur six héritiers.

Alexandre Song joueur footballeur camerounais

« Tel père, tel fils ! » L’adage a rarement été vérifié dans le football, tant les trajectoires des héritiers légitimes ont pu s’éloigner de celles du paternel. A l’aube de la saison 2017-2018, plusieurs fils d’anciennes gloires africaines espèrent se faire un prénom. Tour d’horizon.

Timothy Weah, PSG

L’héritage est lourd. Le fils du seul Africain Ballon d’or sait qu’il devra gravir les plus hauts sommets du foot pour faire aussi bien que son papa, ancien joueur de Monaco, du PSG, de l’AC Milan et de Marseille.

La première marche est bien entamée avec un contrat professionnel signé avec le PSG, il y a à peine un mois. A 17 ans, l’attaquant Timothy Weah serait aussi efficace que son père devant le but et le démontre avec les équipes de jeunes du club parisien. Il a remporté le championnat national des moins de 17 ans et a inscrit 3 buts la saison dernière en Youth League.

Né à New York, le jeune Weah évolue actuellement avec les sélections américaines, mais peut prétendre jouer pour la France ou le Liberia dans le futur. Pour l’heure, son immense défi est de se faire une place, à moyen terme, dans l’effectif offensif du PSG amené par le Brésilien Neymar.

rfi

MaliwebSports
Timothy Weah, fils de Georges Weah, a signé cet été son premier contrat professionnel avec le PSG. Comme lui, d’autres fils de grands joueurs africains veulent suivre les traces de leur père respectif. Auront-ils les épaules assez larges ? Zoom sur six héritiers. « Tel père, tel fils ! »...