Les  »Jeux Olympiques 2020 » ont été officiellement lancés, vendredi dernier, à Tokyo (Japon). Déjà, deux des quatre représentants maliens ont été éliminés. Il s’agit de Seydou Fofana (Taekwondo) et Sébastien Kouma (Natation).

 

ligné dans la catégorie  des moins de 68Kg du tournoi de Taekwondo,  Seydou Fonana a été nettement battu, hier dimanche, en qualification par le solide Uzbek Ulugbek Rashitov (38-17). Repêché, l’athlète malien n’a pas pu vaincre le triple Champion du monde sud-coréen, Lee Dae-hoon, pour prétende disputer un combat pour la médaille de bronze. Il s’est incliné de justesse (11-9).

« J’ai essayé de rattraper mon retard mais je n’ai pas eu de chance. Mais ce n’est pas la fin du monde. Je dois juste beaucoup travailler pour préparer les Jeux Olympiques de Paris 2024. C’était ma première participation aux Jeux Olympiques « , a indiqué l’athlète formé au Centre Kala Sport 2000 de Bamako.

A l’instar de Seydou Fofana, Sébastien Kouma n’a également pas franchi le premier cap au tournoi de natation. Engagé dans les séries du 100 mètres brasse, qui ont été dominées par l’Anglais Adam Peaty, le nageur de l’Alliance Dijon Natation a fait un bon premier 50m (28 »79) avant de finir en 1’02 »84. Un chrono meilleur que ses 1’03 »44 réalisés lors de France élite de Chartres, cette année,  mais  insuffisant pour passer aux demi-finales.

Désormais, les sprinteurs Fodé Sissoko (200m) et Djénébou Danté (100m) restent les seuls espoirs du Mali pour engranger une ou des médailles. Ils entrent en lice le 30 juillet.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

MaliwebSports
Les  »Jeux Olympiques 2020 » ont été officiellement lancés, vendredi dernier, à Tokyo (Japon). Déjà, deux des quatre représentants maliens ont été éliminés. Il s’agit de Seydou Fofana (Taekwondo) et Sébastien Kouma (Natation).   ligné dans la catégorie  des moins de 68Kg du tournoi de Taekwondo,  Seydou Fonana a été nettement battu,...