L’instance dirigeante mondiale du football a annoncé son intention de lever 1 milliard de dollars pour construire au moins un stade répondant aux normes Fifa dans chaque pays africain.

 

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, s’est exprimé à Lubumbashi à l’occasion des célébrations du 80e anniversaire du TP Mazembe de la République démocratique du Congo.

Il a insisté sur le fait que la Fifa veut voir le football africain briller. Il travaillera avec la Confédération africaine de football (Caf) et d’autres parties prenantes pour améliorer l’arbitrage, les infrastructures et les compétitions sur le continent.

« Nous voulons porter l’Afrique au plus haut niveau et montrer au monde entier le talent exceptionnel et les talents incroyablement doués de votre continent.

« Pour ce faire, nous voulons mettre en œuvre une approche à trois piliers : l’arbitrage, l’infrastructure et les compétitions, en étroite collaboration avec la Caf, ses 54 associations membres à travers l’Afrique et les autres parties prenantes.

« Je suis persuadé que nous parviendrons à faire en sorte que le football africain atteigne le plus haut niveau possible, car la qualité et le potentiel sont bien réels.

L’un des plans prévoit la création par la Fifa d’un groupe d’arbitres africains professionnels et d’élite qui seront indépendants de l’administration et des organes politiques.

Cette décision fait suite à celle prise lors de la dernière réunion du comité exécutif de la Caf, au cours de laquelle la décision de mettre en œuvre des réformes dans le secteur de l’arbitrage a été approuvée.

En ce qui concerne l’infrastructure, M. Infantino a indiqué que la Fifa mobiliserait les entreprises et les entrepreneurs pour lever environ 1 milliard de dollars en vue de construire au moins un stade conforme aux normes de la Fifa dans chaque pays africain.

«Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d’Afrique et les faire jouer dans une ligue africaine, une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la place dans le top 10 mondial, du jour au lendemain» »

Il a indiqué que la Fifa se concentrera sur le développement de nouvelles compétitions de meilleure qualité pour générer plus de revenus afin que les clubs africains puissent retenir les joueurs talentueux.

Il a également parlé du projet d’organiser des compétitions régionales et des tournois de jeunes pour favoriser le développement des jeunes joueurs en Afrique.

Gianni Infantino est en tournée en compagnie de sa déléguée générale, Fatma Samoura, devenue secrétaire générale, Ahmad Ahmad, président de la Caf, et Samuel Eto’o, une légende africaine.

Il a ensuite participé à un match commémoratif mettant en vedette Eto’o, la légende zambienne Kalusha Bwalya et le propriétaire du TP Mazembe Moise Katumbi.

«On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l’arbitrage en Afrique», a-t-il promis. «Je veux porter le football africain au sommet du monde», a-t-il conclu.

Afrikmag

MaliwebSports
L’instance dirigeante mondiale du football a annoncé son intention de lever 1 milliard de dollars pour construire au moins un stade répondant aux normes Fifa dans chaque pays africain.   Le président de la Fifa, Gianni Infantino, s’est exprimé à Lubumbashi à l’occasion des célébrations du 80e anniversaire du TP Mazembe de la...