Accusé par un centre de formation ivoirien, Ivoire Académie, d’avoir aligné l’attaquant de l’Afrique Football Elite (AFE), El Bilal Touré sous une identité, présumée « frauduleuse » lors des éliminatoires de la Can des moins de 20 ans, le Mali, menacé de disqualification de la compétition, peut enfin respirer. L’oncle du footballeur vient de faire des révélations documentées qui prouvent la duplicité du club de D2 ivoirienne.

S’il y a un sujet qui agite la sphère footballistique malienne ces jours-ci, c’est l’affaire d’El Bilal Touré. Le nom de ce jeune attaquant du club de 2e division malienne, Afrique Football Elite (AFE) et de la sélection nationale des moins 20 ans du Mali a été associé à une affaire de fraude d’identité par un club ivoirien, Ivoire Académie.
Ce club de D2 ivoirienne a en effet adressée, une correspondance à la Confédération africaine de football (Caf) et à la Fédération malienne de football, accusant le Mali d’avoir fait jouer El Bilal Touré sous une fausse identité lors des éliminatoires de la Can U-20.
« Bilal El Touré est un joueur ivoirien et sous contrat avec Ivoire Académie. Il a joué à un match avec la sélection malienne de football lors des Jeux de la Francophonie… sous une autre identité » peut-on lire dans la correspondance d’Ivoire Académie en date du 18 septembre 2018 adressée à la Fédération malienne de football.
« … Nous vous notifions que le joueur avait changé d’identité et détenait déjà un passeport ivoirien et était sous contrat avec Ivoire Académie… et que vous continuez à faire jouer en équipe nationale notamment contre le Burkina et le Cameroun », insiste Ivoire Académie dans sa correspondance.
Une accusation qui, si elle s’avérait, pourrait être cause de disqualification de la sélection malienne brillamment qualifiée pour la Can de la catégorie prévue au Niger en 2019. Cette situation ne risque pas de se produire. En effet, ce qu’Ivoire Académie a oublié de mentionner dans sa correspondance, c’est que le jeune El Bilal, né le 3 octobre 2001, de Yaya Touré et de Tata Touré (dont nous détenons toutes les informations identitaires) a été inscrit au sein de Ivoire Académie sous une autre identité que celle de son extrait d’acte de naissance.
Le jeune a en effet rejoint Ivoire Académie sous le nom de Traye El Bilal. Traye Bi Lacina est un oncle à El Bilal qui l’a fait inscrire dans le centre Ivoire Académie. Ce jeune oncle du joueur Traye Bi Lacina est né de la même mère que la mère d’El Bilal et s’appelle Bi Lacina mais d’un autre père d’où son nom de famille est Traye. Mieux encore, avant de rejoindre Ivoire Académie, Al Bilal Touré a évolué dans un autre centre Ivoirien appelé Majestic Football-Club sous sa vraie identité El Bilal Touré et nom Traye El Bilal.
Il est donc permis d’affirmer sans risque de se tromper que c’est bien Ivoire Académie qui a trafiqué l’indenté du joueur en l’inscrivant en son sein la fausse identité qu’est Traye El Bilal. Pour preuve, dans la foulée de l’affaire, le jeune oncle d’El Bilal Touré (Traye Bi Lacina) qui l’a fait inscrire sous son nom à Ivoire Académie a bel et bien reconnu en attestant sur l’honneur n’étant aucunement le père d’El Bilal Touré).
« Je soussigné Monsieur Traye Bi Lacina né le 2 septembre 1986 à M’Bahiakro (Côte d’Ivoire) atteste sur l’honneur n’être aucunement le père d’El Bilal Touré. En effet, j’ai été sollicité par Ivoire Académie afin d’aider le jeune El Bilal à être inscrit au sein de son établissement pour y suivre une formation scolaire et footballistique en prêtant mon nom. Cette action que j’ai menée s’inscrivant dans un contexte purement humain et social et avait pour seul objectif de permettre un enfant d’être scolarisé et parallèlement de pratiquer son sport. En foi de quoi, je délivre la présente attestation sur l’honneur pour servir et valoir ce que de droit ».
Fort de ces documents prouvant à suffisance qu’il n’y a aucune fraude d’identité concernant le jeune attaquant d’AFE, le Mali n’a pas à craindre une éventuelle disqualification de la prochaine Can U-20.

Ladji 

Le Focus

MaliwebSports
Accusé par un centre de formation ivoirien, Ivoire Académie, d’avoir aligné l’attaquant de l’Afrique Football Elite (AFE), El Bilal Touré sous une identité, présumée « frauduleuse » lors des éliminatoires de la Can des moins de 20 ans, le Mali, menacé de disqualification de la compétition, peut enfin respirer. L’oncle du...