LIGUE DES CHAMPIONS – Le Bayern ne s’est pas fait de frayeurs face au FC Séville. Dans leur Allianz Arena, les hommes d’Heynckes ont assuré l’essentiel avec sérénité. Séville était simplement moins fort.

Le Bayern avait déjà pris une grosse option avec sa victoire au Sanchez Pizjuan (1-2). Mais après la qualif de Liverpool et surtout la rimonta signée la Roma hier, les Allemands ont plus que jamais conscience qu’il faut terminer consciencieusement leur travail de pro. Et c’est ce qu’ils font. Si Séville tente de se montrer en début de match, les Andalous vont peu à peu reculer face à l’implacable machine allemande. Ribéry voit Soria s’opposer des poings (38e) puis Jesus Navas sauver son équipe alors que le but était ouvert à Kaiser Franck (40e).

Et si Correa, de la tête, trouve la barre d’Ulreich avant l’heure de jeu (59e), ce n’est qu’une illusion. Pendant que la Juve croit en l’impossible à Madrid, le Bayern ne tremble pas. Le courtisé Lewandowski ne marquera pas son 36e but en 40 matchs cette saison, remplacé par l’immense Sandro Wagner (77e), mais il s’en consolera vite : il a rendez-vous avec le dernier carré de la Ligue des champions. De son côté, le FC Séville pourra se consoler de la fin de son parcours historique (première historique à ce niveau) avec les honneurs d’un nul à Munich et une finale de coupe d’Espagne face au Barca, dans deux semaines.

Ribéry – Ben Yedder, le temps remonté 
L’un appartient plutôt au passé, le second représenterait l’avenir. Du moins, en équipe de France. Car ce soir, on a vu un grognard de 35 ans percuter sans cesse, solide sur ses appuis et présent jusqu’à son remplacement par Thiago Alcantara (70e). Ben Yedder, lui, était déjà sorti depuis cinq minutes. Et on n’a pas franchement vu la différence. Le Français a été à l’image de son équipe, trop discret pour déborder la paire Boateng – Hummels. De l’autre côté, Lenglet aussi a été un symbole sévillan : suffisamment solide pour résister au quintet James – Müller – Robbéry – Lewandowski. Pas anodin pour l’ancien nancéien, de plus en plus intéressant.

Le chiffre : du neuf avec du

la rédaction

MaliwebSports
LIGUE DES CHAMPIONS – Le Bayern ne s’est pas fait de frayeurs face au FC Séville. Dans leur Allianz Arena, les hommes d’Heynckes ont assuré l’essentiel avec sérénité. Séville était simplement moins fort. Le Bayern avait déjà pris une grosse option avec sa victoire au Sanchez Pizjuan (1-2). Mais après...