Ayant accepté toutes les conditions de participation à la 3ème fenêtre des éliminatoires de la coupe du monde zone Afrique et qualificatives pour l’Afro Basket 2023 à Kigali, pour ensuite refuser de jouer deux matchs qui ont disqualifié le Mali et l’exposent à des sanctions de la FIBA, les Aiglons basketteurs ont posé un acte contraire aux valeurs sportives et à l’esprit de patriotisme. En posant cet acte de déshonneur, ces jeunes ont trahi la confiance de la Fédération malienne de Basketball et le ministre de la Jeunesse et des Sports Mossa Ag Attaher (blanc comme neige dans cette affaire). Pis, ils ont humilié le Mali.
Rien ne justifie la grande humiliation que les aiglons basketteurs ont infligé au Mali et l’ensemble du peuple malien. Ils ont été sélectionnés avec l’équipe seniors masculins en vue de participer à la 3ème fenêtre des éliminatoires de la coupe monde zone Afrique et qualificatives pour l’Afro Basket 2023. Avec l’appui du très dynamique et compétant ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, la Fédération malienne de Basketball a pris toutes les dispositions pour une meilleure préparation en vue de pouvoir gagner, ne serait-ce qu’un seul match, lors de cette dernière fenêtre pour pouvoir atteindre l’objectif commun à savoir la qualification de notre pays. Mais à la stupéfaction générale, ils ont refusé de jouer les deux premiers matchs sous un prétexte fallacieux des primes non payées. Quel déshonneur !
Leur comportement machiavélique contre la république est inadmissible et impardonnable. Car ils avaient pourtant accepté avant de partir d’aller défendre les couleurs du pays. Ce n’est pas tout, ils avaient perçu leurs primes de sélection et ont engagé l’Etat dans des dépenses énormes (billets d’avions, hébergement et nourriture pendant tous leur séjour à Kigali) et ils avaient toutes les preuves et garanties de la Fédération malienne de Basketball que leur primes étaient déjà dans le circuit de traitement. Et suite à leur refus de jouer les matchs, le Mali qui a perdu ses deux premiers matchs par forfait, s’est vu disqualifié de la compétition, éliminé de la coupe du monde 2023 seniors masculins et sans oublier d’éventuelles sanctions de la FIBA que le Basketball malien pourrait faire l’objet.
Lourdes sanctions contre les fautifs
Cet acte inédit et d’une grandeur humiliation de ces basketteurs maliens est contraire à nos valeurs ancestrales fondées sur l’honneur et la dignité sur lesquels est bâti le comportement sportif malien. Et aucun motif, soit-il fondé, ne doit amener un sportif à humilier son pays. En dépit de toutes les assurances données par le Ministère des Sports à travers le bureau Fédéral, les basketteurs ont osé ternir l’image du Mali en l’infligeant une grande humiliation. Ce comportement antipatriotique ne doit pas rester impuni. C’est fort de cela et après analyse du rapport du délégué fédéral et des pièces à conviction (vidéo postée par les joueurs réfractaires sur les réseaux sociaux) justifiant leur dessein maléfique à humilier et ternir l’image du Mali que, dans un communiqué et après une réunion, le bureau fédéral en application des articles 49, 50 et 82 des règlements généraux, a radié les basketteurs au nombre de sept( Ibrahim Djambo ; Mahamadou Kanté ; Ibrahima Saounera ; Sadio Doucouré ; Drissa Ballo ; Oumar Ballo et Ibrahim Sidibé) de toute activité liée au Basketball au Mali. Le Bureau fédéral demande également au ministre des Sports de compenser les frais engagés pour la participation du Mali à cette compétition en les prélevant individuellement sur les primes de ces joueurs et souligne que la Fédération malienne basketball saisira la FIBA pour d’éventuelles poursuites suite aux désagréments et préjudices causés aux organisateurs de la compétition et à l’image de ladite discipline. Ces sanctions inédites constituent, en tout cas, une leçon pour tous ceux qui contribuent à ternir l’image d’un pays qui vient de déployer d’énormes efforts pour redorer son blason sur l’échiquier international.
Le grand danger dans cette affaire
En effet, le danger dans cette affaire c’est que certains essayent de justifier cet acte contraire aux valeurs sportives et à l’esprit de patriotisme posé par des basketteurs. Ayant des dents contre le ministre Mossa Ag Attaher pour la grandeur de son engagement pour son pays, ils l’accusent et essayer de mettre tout sur son dos. Travailleur surdoué, très dynamique et très compétent Mossa Ag Attaher qui est devenu une référence dans l’opinion publique, n’a rien à avoir dans ce comportement apatride des jeunes basketteurs et une équipe n’est qu’un segment parmi les milliers de choses qu’il gère au quotidien avec brio !
Avec son génie et sa méthode, il a enclenché un nouveau dynamisme aux secteurs de la Jeunesse et des Sports. N’ayant rien à démontrer quant à sa capacité de management, il bénéficie de la grande confiance du duo Assimi- Choguel. Cette grande confiance de sa hiérarchie ne saura, en aucun cas, être ébranler par des adversités malsaines, des inepties et des campagnes de dénigrement et de chantage.
Samory
Source: Le Democrate Mali
MaliwebSportsSports maliens
Ayant accepté toutes les conditions de participation à la 3ème fenêtre des éliminatoires de la coupe du monde zone Afrique et qualificatives pour l’Afro Basket 2023 à Kigali, pour ensuite refuser de jouer deux matchs qui ont disqualifié le Mali et l'exposent à des sanctions de la FIBA, les...