“Notre objectif ne peut être qu’unique et commun et de contribuer à faire de notre sport un outil de victoire mais aussi un moyen d’accompagnement …”

En se rendant, mardi dernier, au siège du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher a réaffirmé la disponibilité pleine et entière de son département pour une franche collaboration. Cela dans l’intérêt supérieur du rayonnement du sport malien. Selon lui, l’objectif est unique et commun. Il s’agira de contribuer à faire du sport malien un outil de victoire mais aussi un moyen d’accompagnement de notre pays. Le Président du Cnosm, Habib Sissoko a salué à sa juste valeur cette visite de courtoisie, qui permettra de renforcer davantage le partenariat entre le département de la Jeunesse et des Sports et le CNOSM. Cela pour le plus grand bonheur du mouvement olympique et sportif du Mali. Puisque le Cnosm œuvre pour maintenir des relations d’harmonie et de coopération avec les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux.

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement de la Transition s’appelle Mossar Ag Attaher. Après avoir pris fonction, le jeune ministre a entamé une série de visites de courtoisie au niveau des services rattachés de son département ainsi que ses partenaires, notamment le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) dirigé aujourd’hui par Habib Sissoko.

Le mardi 13 octobre 2020, le ministre Mossar Ag Attaher s’est rendu au siège du Comité national olympique et sportif du Mali pour une visite de courtoisie. Pour la circonstance, il était accompagné par ses proches collaborateurs dont le Secrétaire général du département, Amadou Diarra Yalcoué et le directeur national des Sports et de l’Education physique, Aliou Maïga. C’est avec un grand plaisir que la délégation du ministre a été accueillie par le président du Cnosm, Habib Sissoko, et ses proches collaborateurs.

Après avoir souhaité la bienvenue à la délégation, Habib Sissoko a tenu à féliciter le ministre Mossar Ag Attaher pour sa nomination à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports. Avant de renouveler la disponibilité du Cnosm à l’accompagner pour la réussite de sa mission. “Le Cnosm tient à adresser ses remerciements et sa reconnaissance à Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports et à tous les cadres pour l’attention accordée à notre Association pour l’attribution du Musée et de l’Académie olympiques que nous venons d’inaugurer”

Le Président Habib Sissoko a saisi cette opportunité pour faire une brève présentation du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) dont la mission essentielle est de développer et de protéger le mouvement olympique conformément à la Charte olympique, en coopérant avec les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, précise Habib Sissoko.

Créé en 1962 et reconnu par le Comité international olympique en 1963, le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) est une association apolitique et à but non lucratif, doté de la personnalité juridique. Il est également régi par la Charte Olympique et par les lois et règlements en vigueur au Mali.

La dénomination “Comité national olympique et sportif”, précise Habib Sissoko, est la fusion depuis 1999 entre le Comité national olympique et le Comité national des Sports.

“Le Cnosm a compétence exclusive pour la représentation du Mali aux Jeux olympiques et aux compétitions multisports régionales, continentales ou mondiales régies par le CIO”, précise Habib Sissoko, avant de souligner que les organes annexes du Cnosm sont : l’Académie nationale olympique, le Musée national olympique et les Centres olympafrica à Bamako et à Markala.

Notons que le Cnosm dispose aussi d’une Chambre de conciliation et d’arbitrage pour favoriser les solutions des conflits concernant le mouvement sportif. Cela, par la voie de la conciliation ou de l’arbitrage.

Le Président Habib Sissoko a profité de cette tribune pour évoquer les préoccupations du Cnosm pour la bonne marche du mouvement olympique et sportif au Mali. “Après l’adoption et la promulgation de la Loi N°2017-037 du 14 juillet 2017 régissant les activités physiques et sportives, le Cnosm, après avoir participé à sa rédaction, présente les préoccupations. Il s’agit de la publication du décret d’application de cette Loi N°2017-037 ainsi que de tous les textes d’application et la reprise effective du financement des activités des fédérations nationales sportives par le gouvernement”, dit le Président Habib Sissoko.

Prenant la parole, le ministre de la Jeunesse et des Sports a tenu à remercier le Président du Cnosm pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Il s’est réjoui également de la lettre de félicitation qui lui a été adressée dès les premières heures de sa nomination. “Je considère cela déjà comme la meilleure preuve d’une main tendue” dira-t-il.

“Je tiens à travers cette visite à vous réitérer la disponibilité pleine et entière de mon département pour une franche collaboration dans l’intérêt supérieur du rayonnement de notre sport. Je suis venu aujourd’hui pour me présenter à vous, et vous dire que le Mali m’a transmis une lourde responsabilité dont je mesure l’ampleur, mais dont je n’ai pas peur parce que je sais compter sur vous et sur toutes les structures du sport malien. Notre objectif ne peut être qu’unique et commun et de contribuer à faire de notre sport un outil de victoire, mais aussi un moyen d’accompagnement de notre pays dans son développement et dans sa marche actuelle”, précise le ministre Mossa Ag Attaher.

Il a ensuite sollicité l’appui du Cnosm pour l’accompagner dans sa mission et a rassuré le Président, Habib Sissoko, que les moyens, les outils du département sont les siens pour atteindre les objectifs et les résultats attendus. “C’est une période de transition, qui est une période courte, mais avec de lourdes pressions. Il est donc important que nous définissions les priorités qui doivent être mises en œuvre pour qu’à la fin de cette transition nous puissions dire voilà les actes concrets que nous avons réalisés en peu de temps. Comme j’aime souvent le dire, reposons nos langues pour que les actes parlent à notre place. J’exprime le vœu le plus ardent que, très vite, nos actes parlent à notre place pour nous honorer”, dira le ministre Mossa Ag Attaher.

Cette visite de courtoisie a été sanctionnée par la remise du fanion du Cnosm et quelques équipements sportifs au ministre Mossa Ag Attaher par le Président Habib Sissoko. Et une photo de famille a immortalisé l’événement.

                                                                                    El Hadj A.B HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebSports
“Notre objectif ne peut être qu’unique et commun et de contribuer à faire de notre sport un outil de victoire mais aussi un moyen d’accompagnement …” En se rendant, mardi dernier, au siège du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) le nouveau ministre de la Jeunesse et des...