Le gouvernement britannique a commencé à informer des migrants arrivés illégalement sur son sol qu’ils seront envoyés au Rwanda et prévoit un premier vol le 14 juin malgré les risques de recours, a annoncé mardi le ministère de l’Intérieur.