L’une des raisons qui rendent le football épique sont les rivalités entre deux clubs de même ville, deux clubs mythiques d’un même pays ou encore les rencontres entre deux grands géants du football qu’ils soient d’une même sous régions ou non.  A l’image des autres continents, l’Afrique a aussi ses grandes rencontres chaudes, des derbies palpitants qui font vibrer tout le public sportif. Voici le top 5 des derbies de football en Afrique.

Le Maroc avec le derby des deux clubs phares de Casablanca

Apparu dans les années 50, le derby de Casablanca est l’une des rencontres les plus épiques sur le continent. Il se dispute entre les deux grands clubs de la capitale marocaine. Devant près de 80.000 spectateurs au stade Mohamed V, le Raja de Casablanca et le Wydad Athetic Club (WAC), se livrent chaque année un duel époustouflant. Si le WAC est le premier club à s’imposer dans ce derby, le Raja prendra le dessus au fil des années. Il faut en effet attendre les années 70-80 pour voir une première victoire de Raja. Mais depuis, il ne cesse de remporter victoire sur victoire au point de dépasser son rival de toujours. Actuellement, le Raja compte une quarantaine de victoire contre une trentaine pour le WAC.

Le derby chaud bouillant du Caire

Encore un autre pays de l’Afrique du Nord dans ce top 5. Le pays des pharaons accueille dans sa capitale l’un des plus grands derbies de l’Afrique entre les Diables Rouges de Al Ahly et le Zamalek. La rivalité entre ces deux clubs égyptiens dépasse les frontières de leur pays et s’est étendue sur tout le continent africain car ils se mènent aussi une lutte acharnée en compétition Africaine. C’est également l’un des derbies les plus chauds dans le monde du football. Ce rendez-vous est toutefois classé à haut risque car il donne souvent lieu à des affrontements entre les supporters des deux clubs. En termes de performance, c’est Al Ahly qui vient en tête.

La rivalité de Bamako

Le Mali est aussi dans la lignée des pays qui ont une grande rivalité au niveau de ses clubs. Avec la présence de Djoliba et du Stade Malien dans la capitale Bamako, le spectacle est assuré entre le dernier champion (2016) du pays de Seydou Keita et son rival de tous les jours. A chaque saison, il réunit des milliers de spectateurs. En championnat, le dernier titre du Djoliba remonte en 2012 avec un 22ème sacre. Depuis, il a laissé son ennemi juré lui ravir la vedette. Actuellement le Stade Malien compte 21 titres de champions contre 22 pour le Djoliba. En coupe du Mali, les deux formations sont coude à coude avec 19 titres chacun. Enfin la supercoupe où le Stade Malien vient largement en tête avec 10 titres contre 6 pour Djoliba. Il est à signaler que depuis plus de deux ans, le pays connait des difficultés dans son football.

Pour compléter ce top 5, il y a le derby de Soweto en Afrique du Sud entre le Kaizer Chiefs FC et l’Orlando Pirates et le derby de Nairobi au Kenya qui oppose le Gor Mahia à l’AFC Leopard.

SourceSTÉPHANE DATHÉ

MaliwebSports
L’une des raisons qui rendent le football épique sont les rivalités entre deux clubs de même ville, deux clubs mythiques d’un même pays ou encore les rencontres entre deux grands géants du football qu’ils soient d’une même sous régions ou non.  A l’image des autres continents, l’Afrique a aussi ses...