Relayée par Sports News Africa, l’information fait froid dans le dos. Après un match nul 2-2, et des décisions arbitrales contestables, entre l’USFAS Bamako et l’AS Bakaridjan, l’arbitre principal de la rencontre et ses assistants ont été pris à partie par des supporters de l’USFAS.

image d’illustration

 

C’est Mamadou Diakité, le quatrième arbitre, qui a malheureusement été victime de l’agression la plus violente. Selon les supporters, ce qui justifie leur geste, est le fait qu’il y ait eu cinq longues minutes d’arrêt de jeu et qu’un penalty ait été accordé dans les dernières secondes, permettant à l’équipe visiteuse – et actuel leader du championnat après 17 journées -, de glaner le point du match nul.

Des gestes effroyables et évidemment condamnables, dont les coupables en payeront, nous l’espérons, les conséquences. Ce sont des images que nous ne voulons pas voir. Les décisions arbitrales ne doivent pas être résolues par la violence.

 

Source: onzemondial

MaliwebInsoliteInsolite maliSportsSports maliens
Relayée par Sports News Africa, l'information fait froid dans le dos. Après un match nul 2-2, et des décisions arbitrales contestables, entre l'USFAS Bamako et l'AS Bakaridjan, l'arbitre principal de la rencontre et ses assistants ont été pris à partie par des supporters de l'USFAS. image d'illustration   C'est Mamadou Diakité, le quatrième arbitre, qui...