Alors qu’ils devaient quitter Bamako, jeudi dernier, dans la soirée, pour le mondial de football en Pologne, les Aiglons du Mali n’ont pas pu effectuer le voyage. A cause d’un problème de visas, ils sont bloqués à Bamako. 

L’Equipe nationale Juniors du Mali, qui devait s’envoler, jeudi soir, pour la Pologne en vue de participer au mondial de football des moins de 20 ans, se trouve toujours à Bamako. Pour cause, les Aiglons du Mali, qui ont reçu le drapeau national, le jeudi matin, des mains du ministre de la jeunesse et des Sports, n’ont pas eu de visas pour effectuer le voyage.

Cette faute traduit l’incompétence du service protocole de la Fédération malienne de football. Il nous revient que les dossiers des Champions d’Afrique ne sont pas arrivés à temps à l’Ambassade de France, » c’est à une semaine de leur voyage qu’on a commencé lesdémarches pour les visas. Et le problème est qu’il y a un pays de l’Espace Schengen qui n’avait pas donné son accord. Mais grâce aux interventions du ministre de la Jeunesse et des Sports et la présidente du CONOR (qui avait observé quelques jours de repos suite au décès de sa mère), le problème est presque résolu« , nous a confié une source proche de l’équipe.

Toutefois, le coach Mamoutou Kané et ses poulains ont été contraints de passer le weekend dernier à Bamako, » l’équipe est toujours à Bamako. En principe, elle va quitter la capitale malienne ce lundi soir ou mardi « , a indiqué un cadre du département de la Jeunesse et des Sports.

La même source s’est indignée de la démarche effectuée par la FEMAFOOT dans la gestion des dossiers administratifs des Aiglons, « la FIFA, qui envoie les billets d’avion, avait conseillé le Comité de Normalisation (CONOR) de la FEMAFOOT à aller au Consulat de Pologne à Dakar (Sénégal) pour prendre les visas. Ou chercher le fameux sésame à l’Ambassade d’Allemagne au Mali. Mais nous ne comprenons pas pourquoi le chargé des équipes nationales au CONOR s’est dirigé vers l’Ambassade de France ?« , s’est-il interrogé.

Puis d’ajouter, » c’est peut-être pour contourner le programme que le ministère de la jeunesse et des Sports avait établi afin de jouer un match amical avec cachet en France« .

En tout cas, ces tracasseries sont de nature à perturber la préparation des Aiglons du Mali, qui devaient se rendre au plus vite en Pologne afin de s’adapter au climat du pays organisateur et faire des matches amicaux sur place. Cette option semble désormais tombée dans l’eau. Rappelons que le mondial se tiendra du 23 mai au 15 juin.

SIC

Source: l’Indépendant

MaliwebSportsfemafoot
Alors qu’ils devaient quitter Bamako, jeudi dernier, dans la soirée, pour le mondial de football en Pologne, les Aiglons du Mali n’ont pas pu effectuer le voyage. A cause d’un problème de visas, ils sont bloqués à Bamako.  L’Equipe nationale Juniors du Mali, qui devait s’envoler, jeudi soir, pour la...