Les champions d’Afrique qui étaient attendus en Pologne depuis le 9 mai sont toujours à Bamako. 
La faute, à un problème de visas

La sélection nationale U20 devait partir en Pologne depuis le jeudi 9 mai, mais l’équipe n’a toujours pas quitté Bamako. Les raisons ? Parce que le sélectionneur national Mamoutou Kané et ses protégés n’ont pas obtenu leur visa Schengen. Joint hier au téléphone, le technicien a exprimé ses inquiétudes et ne s’explique pas la situation. «Je suis toujours à Bamako, on attend la convocation pour le départ», a réagi Mamoutou Kané «Mourlé». «Cette situation va nous perturber dans le travail. Ce n’est pas facile. Les autres ont un programme fixe et se préparent bien. Mais, on va être fort. Ça ne va pas nous empêcher de faire le travail. On va le faire avec force et on va prier pour que les dieux du stade soient avec nous. Nous avons une ambition forte. Nous allons nous battre», a ajouté Mourlé.
Le capitaine Clément Boubacar Kanouté et ses coéquipiers devaient disputer deux matches amicaux (11 et 18 mai), avant le coup d’envoi du Mondial, mais ces rencontres de préparation n’auront probablement pas lieu. «Avec ce renversement de situation, je ne sais pas si cela aura lieu. Quand nous serons en Pologne, nous allons essayer de faire au moins un match amical avec le groupe», espère le technicien malien. Au total, 11 joueurs doivent quitter Bamako pour la Pologne où ils seront rejoints par 10 expatriés. Selon Mourlé, certains expatriés ont déjà quitté leur club et sont en route pour la Pologne. Joint au téléphone, le vice-président du Comité de normalisation (CONOR), chargé des sélections nationales, Me Mamadou Gaoussou Diarra, a indiqué que le problème sera résolu ce lundi et pense que les Aiglons vont pouvoir rejoindre leur base en Pologne. «L’équipe attend le visa Schengen aujourd’hui. Les dossiers ont été introduits, il y a une dizaine de jours mais, il y a des mineurs dans la sélection. Les dossiers Schengen veulent que tous les consulats Schengen donnent leur accord. Si tout va bien, demain (aujourd’hui, ndlr), le consulat nous promet de faire le nécessaire pour qu’on ait le visa. C’est juste un souci administratif lié aux procédures Schengen», a expliqué notre interlocuteur avant d’ajouter : «L’équipe était partie au Qatar pour deux matches amicaux. C’est au retour des joueurs que les passeports ont été disponibles et ont été introduits au niveau du consulat français. Pour la Coupe du monde, l’équipe doit arriver en Pologne le 21 mai, nous avons voulu comme programme que l’équipe, après les matches amicaux au Qatar, continue le stage mais le département n’avait pas les ressources nécessaires et a dit qu’il fallait qu’on prévoit un retour à Bamako pour repartir le 10 mai pour le stage. C’est tout cela qui a fait qu’on s’est retrouvé dans cette situation».
Le consulat de la Pologne se trouve à Dakar et nombre d’observateurs estiment que l’équipe aurait dû partir au Sénégal pour déposer les dossiers. Mais pour le vice-président du CONOR, chargé des sélections nationales, cela n’aurait rien changé. «La seule difficulté qu’on a rencontré, c’est parce qu’il y a des joueurs de moins de 18 ans dans l’équipe. L’espace Schengen est très strict par rapport à la délivrance de visa pour les mineurs», a conclu Me Mamadou Gaoussou Diarra.
Pour mémoire, la Coupe du monde U20 aura lieu du 23 mai au 15 juin en Pologne. Champion d’Afrique en titre, le Mali débutera la compétition contre le Panama, le 25 mai avant d’affronter l’Arabie Saoudite, le 28 mai et de terminer la phase de poules contre le France, le 31 mai. Les deux premiers de chaque poule, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes se qualifient pour les huitièmes de finale.
Ladji M. DIABY

Source: L’Essor- Mali

MaliwebSports
Les champions d’Afrique qui étaient attendus en Pologne depuis le 9 mai sont toujours à Bamako.  La faute, à un problème de visas La sélection nationale U20 devait partir en Pologne depuis le jeudi 9 mai, mais l’équipe n’a toujours pas quitté Bamako. Les raisons ? Parce que le sélectionneur national...