L’Académie Génération Foot a créé la sensation, en remportant le championnat du Sénégal, le dimanche 11 juin, après sa victoire contre le Stade Mbour (4-2). Titulaires indiscutables, le gardien de but, Mohamed Niaré et le défenseur, Ismaïla Simpara, ont beaucoup contribué à ce sacre historique de Génération Foot, promue, cette saison, dans l’élite sénégalaise.

crampon ballon terrain football

Créée, en 2000, à Dakar par Mady Touré, l’Académie Génération Foot est partenaire du FC Metz, depuis 2003, et est entraîné par un technicien français, Olivier Perrin. Ce titre de champion du Sénégal est une belle récompense pour le club formateur de Diafra Sakho, Sadio Mané ou encore Ismaïla Sarr. Le jeune défenseur malien, Ismaïla Simpara (18 ans), n’a pas caché son sentiment, après le sacre de son équipe et il rêve, désormais, de porter le maillot des Aigles. «C’est un sentiment de joie et de fierté, après une saison très difficile.
C’est ma première année au Sénégal et avec Génération Foot où j’évolue avec mon compatriote Mohamed Niaré (ndlr : gardien de but). Nous venons de remporter le titre de champion de la Ligue 1 sénégalaise, à 2 journées de la fin. C’est historique, car Génération Foot a été promue, cette saison, en L1. Nous remercions le bon Dieu, notre staff technique et l’ensemble de nos supporters», a confié Ismaïla Simpara, avant d’évoquer l’équipe nationale du Mali. «Mon rêve est de jouer avec l’équipe nationale du Mali. Porter, un jour, les couleurs de ma chère patrie est une ambition inébranlable et je travaille d’arrache-pied pour y parvenir, un jour. Je voudrais devenir un des meilleurs joueurs à mon poste et évoluer, un jour, dans l’un des plus grands clubs au monde», dira le jeune joueur.
Génération Foot a échoué, trois fois, aux portes de la Ligue 1 sénégalaise, avant de vaincre le signe indien, cette année. En 2015, l’Académie a remporté la coupe du Sénégal, mais la montée dans l’élite continuait à fuir les jeunes centristes. En 2018, Génération Foot représentera donc le Sénégal en Ligue des champions d’Afrique et se frottera à l’élite continentale, pour la première fois, de son histoire.
Au Portugal, l’attaquant Moussa Maréga, après avoir été prêté, la saison dernière par le FC Porto à Vitoria Guimarães, devrait retourner chez les Dragons, cette année. En effet, l’entraîneur, Sergio Conceição prépare déjà le FC Porto pour la saison prochaine et a annoncé le retour de l’international malien. Tout porte donc à croire que Moussa Maréga, 14 buts, en 31 matches, sera avec le groupe du FC Porto, la saison prochaine.
Il convient de dire que l’attaquant malien est convoité par plusieurs clubs européens, dont Tottenham, Crystal Palace, le Borussia Dortmund, Bayer Leverkusen, Galatasaray, Marseille. L’international malien a débarqué au Portugal, en janvier 2015, en provenance de l’Espérance de Tunis.

Seïbou S. KAMISSOKO

Mondial 2018 : L’IRAN DéCROCHE LE TROISIèME TICKET

L’Iran est devenue la troisième sélection assurée de disputer la phase finale de la Coupe du monde 2018, après la Russie (organisateur) et le Brésil. La Team Melli doit sa qualification à sa victoire 2-0 contre l’Ouzbékistan, lundi à Téhéran, lors de la 8e journée des éliminatoires de la zone Asie.
Ces trois points garantissent à l’Iran de terminer à une des deux premières places du groupe A, synonymes de qualification directe pour la compétition (14 juin – 15 juillet 2018 en Russie). C’est la cinquième fois que les Iraniens se qualifient pour une phase finale de Mondial. 29 autres tickets sont encore à distribuer. Des buts des attaquants Sardar Azmoun (23e) et Mehdi Taromi (88e) ont scellé le succès sur l’Ouzbékistan, dernière équipe à pouvoir contrarier l’objectif des Iraniens.
Première de sa poule avec 20 points, la «Team Melli» ne peut plus être rejointe par son adversaire du jour, 3e et barragiste virtuel (12 points), à deux journées de la fin. Mais l’Ouzbékistan peut toujours se qualifier directement s’il finit devant la Corée du sud, actuelle 2e avec 13 points mais un match en moins. Jamais la formation perse, 30e nation au classement FIFA, ne s’était qualifiée pour deux éditions de suite.
Ses quatre précédentes participations (1978, 1998, 2006, 2014) se sont conclues à chaque fois par une élimination dès la phase de poules. En douze rencontres de Mondial, l’Iran n’en a remporté qu’une (3 nuls, 8 défaites).
En Russie, la sélection entraînée par le Portugais Carlos Queiroz pourra s’appuyer sur sa défense pour espérer faire mieux. L’Iran n’a concédé aucun but sur ses huit matches – son dernier encaissé en compétition remonte à novembre 2015, contre le Turkménistan.
Dans l’autre poule des éliminatoires de la zone Asie, le Japon, l’Australie et l’Arabie Saoudite, tous les trois ex aequo, se disputent les deux places synonymes de billet direct pour la Russie.

 

Source: essor

MaliwebSports
L’Académie Génération Foot a créé la sensation, en remportant le championnat du Sénégal, le dimanche 11 juin, après sa victoire contre le Stade Mbour (4-2). Titulaires indiscutables, le gardien de but, Mohamed Niaré et le défenseur, Ismaïla Simpara, ont beaucoup contribué à ce sacre historique de Génération Foot, promue,...