La 7è édition de la Nuit AJSM (Association des journalistes sportifs du Mali) a eu lieu samedi dans un grand hôtel de la place. L’événement était présidé par le chargé de mission du ministère de la Jeunesse et des Sports, Moustapha Diawara, en présence de plusieurs personnalités, dont le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo, le PDG de Sotelma-Malitel, Abdelaziz Biddine et bien entendu, le président de l’AJSM, Oumar Baba Traoré. Le gala de cette année a été marqué par des innovations tant sur le concept, le sponsor que sur le mode d’élection des lauréats.


En effet, cette année ni les dirigeants sportifs, ni la presse sportive n’ont été primés. Les trophées ont été remis aux seuls athlètes qui se sont distinguées sur le plan national et sur l’échiquier international. Au total, 19 sportifs, issus de 11 associations sportives nationales (fédérations) ont été primés. Le trophée du meilleur footballeur de l’année a été décerné au défenseur du Djoliba, Emile Koné, alors que les deux trophées du basket-ball sont revenus à Benkè Diarouma de l’AS Police et Assétou Traoré du Djoliba.
Les trophées de meilleur cycliste et de meilleur combattant de bras de fer sportif ont été décernés, respectivement à Yaya Diallo et Sibiri Traoré, tandis que Issa Sangaré et Yah Soucko du Stade malien ont été sacrés en athlétisme. Pour l’escrime, Gaoussou Coulibaly et la multiple championne du Mali, Alima Dembélé ont été distingués, alors que les trophées du handball sont revenus à Sira Kanouté du COL (Centre omnisports de Lafiabougou) et Mamady Sissoko de l’USFAS. Le meilleur jockey de l’année 2019 s’appelle Samalaye Tomota de l’écurie Komoguel. Quant à Seydou Diallo et Massitan Coulibaly, ils ont été désignés meilleurs joueurs de tennis. Pour le volleyball, les deux lauréats sont Amadou Diallo (1008 Logements) et Sira Sissoko de l’USFAS, alors que Oumar Sissoko et Fanta Traoré ont reçu les trophées de meilleurs combattants de taekwondo.
Des attestations de reconnaissance et diplômes ont été décernés aux sélections nationales qui se sont bien distinguées sur la scène continentale et internationale. Entre autres, on peut citer le maracana, la sélection nationale de football des sourds et muets, la sélection nationale U20 de football, les sélections nationales de basket 3×3, U16, U18, U19. Toutes ces sélections ont été sacrées championnes d’Afrique cette année. La remise de diplôme à titre posthume à quatre hommes de médias décédés cette année (Hamidou Cissé, Souleymane Sangho, ) a provoqué une grande émotion dans la salle, l’une des veuves ayant pleuré à chaudes larmes, en voyant la photo de son défunt mari sur l’écran géant.

Quelques minutes auparavant, le président de l’AJSM Oumar Baba Traoré avait rendu hommage aux confères disparus, avant de demander à la salle de se lever et de leur faire une minute d’ovation. Le premier responsable de la presse sportive malienne a également adressé ses sincères remerciements au nouveau partenaire de l’AJSM, Sotelma-Malitel, aux Fédérations maliennes de foot et de basket et «à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à l’organisation du gala». «Nous n’avons pu organiser de gala l’année dernière tout simplement parce que l’AJSM n’avait pas de moyens. Grâce à la Sotelma-Malitel, nous sommes de retour et je suis heureux d’annoncer que quelques semaines, nous allons signer un accord de partenariat avec, Malitel qui va s’étendre sur plusieurs années. L’autre information, c’est le cinquantenaire de l’AJSM qui sera célébré en mars 2020 à Ségou», a dit Oumar Baba Traoré, sous les ovations de la salle qui était pleine à craquer (près de 500 personnes ont été invitées cette année par la commission d’organisation, dont des confrères sénégalais et burkinabé). Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo a félicité l’AJSM pour la bonne organisation du gala et, surtout «pour ce que l’association fait dans le cadre de la promotion et du développement du sport au Mali». «En écoutant les uns et les autres j’ai retenu beaucoup de choses positives. Nous sommes dans un pays qui a besoin d’élément fédérateur aujourd’hui et le sport en est un. Le sport malien était dans la turbulence, mais aujourd’hui, il s’est retrouvé et je dis chapeau à nom collègue Arouna Modibo Touré, à tous les acteurs du monde de sport et votre nouveau partenaire, Sotelma-Malitel. Je suis très content d’avoir participé au gala et j’exhorte l’AJSM à continuer sur la même voie», a plaidé le ministre Diallo. Moustaph Diawara, le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports et parrain de l’événement, Arouna Modibo Touré, a salué l’organisation du gala «une initiative qui, soulignera-t-il, symbolise l’union sacrée au sein de la presse sportive et traduit le sérieux de l’AJSM dans le travail». «L’AJSM regroupe aujourd’hui tous les journalistes sportifs du Mali au sein d’une famille. Le ministre de la Jeunesse et des Sports vous exhorte à persévérer dans ce sens car c’est dans l’union que tout est possible», a insisté Moustaph Diawara.
Le PDG de la Sotelma-Malitel, Abdelaziz Biddine abondera dans le même sens, il a félicité la presse sportive malienne pour son travail et sa contribution au développement du sport national, ajoutant que Sotelma-Malitel est heureuse de collaborer avec l’AJSM. «Nous sommes déjà partenaires du Comité national olympique et sportif qui sponsorise plus d’une dizaine de fédérations, rappellera Abdelaziz Biddine. Sotelma-Malitel est une entreprise citoyenne qui sera toujours disponible pour accompagner le sport malien. Nous nous réjouissons de la présence à ce gala des journalistes d’autres pays africains, dont le Sénégal et le Burkina Faso. Cela donne une dimension internationale à l’événement et constitue un bel exemple d’intégration. Qu’Allah bénisse le Mali», conclura le PDG de Sotelma-Malitel sous un tonnerre d’applaudissements.
Comme lors de la précédente édition, c’est notre collègue, Souleymane Bobo Tounkara qui a encore présidé cette année le jury.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source: Journal l’Essor-Mali

MaliwebSports
La 7è édition de la Nuit AJSM (Association des journalistes sportifs du Mali) a eu lieu samedi dans un grand hôtel de la place. L’événement était présidé par le chargé de mission du ministère de la Jeunesse et des Sports, Moustapha Diawara, en présence de plusieurs personnalités, dont le...