La 12è édition de l’Open Maître Abdoul Wahab Traoré «Bob» s’est déroulée dimanche au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta. Organisée par la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (FEMAKADA), la compétition a regroupé 120 combattants, issus des ligues de Kayes, Sikasso, Ségou, Gao, Koulikoro et du District de Bamako. Les combattants se sont affrontés dans 16 catégories : kata individuel homme et femme, kumité, kata par équipe hommes et femmes et kumité par équipe hommes et femmes.

Dans l’épreuve du kata par équipe hommes et femmes, la Ligue de Bamako s’est hissée sur la première marche du podium, en battant l’équipe de Sikasso. Dans les confrontations individuelles Fatoumata Diakité et Adama Sissoko (Sikasso) ont battu, respectivement Doussouba Traoré et Drissa Traoré (Bamako), alors qu’au kumité, Mariam Diarra (Bamako, +53kg) a été sacrée chez les juniors face à Kama Diallo (Koulikoro).

Dans la finale des -51kg, Kankou Sanogo (Koulikoro) s’est imposée devant Fatoumata Diarra (Bamako), tandis que les finales masculines des -55kg, +65kg et -65kg ont été remportées par Drissa Traoré (Bamako), Adama Diawara (Kayes) et Drissa Traoré (Bamako) face, respectivement à Adama N. Mariko (Gao), Youssouf Togola (Sikasso) et Tidiane Coulibaly (Koulikoro). Chez les cadettes (+47kg et -47kg), Assanatou Keïta (Koulikoro) et Sira Mariko (Koulikoro) ont dominé, respectivement Tata Sanogo (Kayes) et Fatoumata Samaké (Bamako), alors que Abdoul Aziz Coulibaly (Koulikoro), Inza Koné (Sikasso) et Ousmane Maïga (Koulikoro) ont été sacrés sur le tableau masculin. Les trois athlètes ont dominé, respectivement Tapa Diarra (Kayes), Ousmane Kanouté (Koulikoro) et Issiaka Tamboura (Sikasso) dans les catégories de +57kg, -57kg et -52kg.

Au terme des débats, la Ligue de Bamako s’est hissée sur la première marche du podium, avec 14 médailles, dont 6 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 3 médailles de bronze. Koulikoro (13 médailles, dont 5 médailles d’or, 3 médailles d’argent, 5 médailles de bronze) a terminé deuxième, alors que la troisième place est revenue à Sikasso (8 médailles dont 3 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 1 médaille de bronze).

Concernant le trophée fair-play, il a été décerné à l’équipe de Ségou. Dans une brève allocution, le président de la FEMAKADA, Maître Adama Mariko, ceinture noire, 8è dan, a indiqué que la compétition était placée cette année sous le signe de la formation et des retrouvailles. «Cette compétition, qui regroupe toutes les ligues du Mali, est un cadre de formation et d’échanges en vue de préparer les athlètes et les arbitres pour les grandes échéances nationales et internationales», a dit le premier responsable du karaté malien, avant de rendre hommage au parrain Maître Abdoul Wahab Traoré, ceinture noire, 9è dan.

«C’est un grand Maître, un guide pour le karaté malien. Nous ne nous lasserons jamais de le remercier pour ses efforts en faveur de notre discipline», a insisté Maître Adama Mariko.
Des propos qui ont fait chaud au cœur du parrain, Maître Abdoul Wahab Traoré que tout le monde appelle par le sobriquet «Bob». «J’ai un sentiment de joie et de bonheur après ces brillants combats livrés par les enfants. La fête a été belle, le niveau des athlètes est bon. Pourtant, les compétitions ont été interrompues pendantpresqu’un an par la pandémie de la Covid-19. Je suis un homme comblé», a commenté l’homme le plus gradé du karaté malien.
On notait la présence à la cérémonie de clôture du représentant de la direction nationale des sports et de l’éduction physique (DNSEP), Oumar Diarisso.

Boubacar KANTÉ

Source: L’Essor

MaliwebSports
La 12è édition de l’Open Maître Abdoul Wahab Traoré «Bob» s’est déroulée dimanche au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta. Organisée par la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (FEMAKADA), la compétition a regroupé 120 combattants, issus des ligues de Kayes, Sikasso, Ségou, Gao, Koulikoro et du...