La liste du candidat Mamoutou TOURE dit Bavieux a organisé un point de presse, hier mercredi, pour demander la publication de la liste nominative des délégués de l’AG élective et dénoncer l’ingérence de la présidente du CONOR dans les missions de la commission électorale.

À une semaine de la tenue de l’Assemblée générale élective de la Fédération malienne de Football, la liste du candidat Mamoutou TOURE dit Bavieux se plaint de la méthode adoptée par la commission électorale.
Devant la presse, Sékou KEITA, conférencier principal, a déclaré que le processus de l’élection du comité exécutif de la FEMAFOOT est entaché d’incohérences et d’irrégularités risquant de compromettre les efforts fournis jusque-là par les acteurs du football, dont la FIFA, la CAF, les autorités maliennes.
Deux violations majeures sont constatées par le camp Bavieux : la non-publication de la liste nominative des délégués à 10 jours de l’assemblée et l’ingérence de la présidente du CONOR dans les affaires de la commission électorale.
À quelques jours de l’assemblée, il y a un flou total sur les personnes ou les membres devant prendre part à l’élection puisque la convocation du Comité de normalisation ne le précise pas.
« Le CONOR, dans sa convocation pour la tenue de l’assemblée élective du 29 août, ne précise pas de façon nominative les membres qui doivent y prendre part. Dans la convocation, le CONOR ne cite que le nombre de clubs, d’associations, entre autres», a-t-il déclaré en soutenant que l’article 32.1 du statut et 2 du code électoral exigent d’adresser la convocation à tous les membres de l’Assemblée générale. D’où la nécessité de désigner clairement les personnes conviées afin d’éviter le camp de Nioro.
À ce jour, cette liste n’est pas publique contrairement à la loi, constate-t-il amèrement. Or, la publication de cette liste dans le délai de la loi permettra d’éviter des quiproquos. Cela permettra aussi aux membres d’user de leur droit de recours en cas de contestation avant l’Assemblée, a-t-il estimé. Mais, au mépris de la loi et du droit des acteurs, la commission entend publier la liste des délégués le 27 août, soit deux jours avant l’élection. « La commission, en complicité la présidente du CONOR, veut bafouer le droit de recours des délégués. Sur ce problème, nous avons écrit à la commission le 15 août. On attend encore notre réponse, or elle a 72 heures pour donner une suite à notre demande », a signalé le conférencier.
Outre la plainte pour la non-publication de la liste nominative des délégués, le camp de Bavieux s’inquiète du cumul de fonctions de la présidente du CONOR et de son ingérence dans le travail de la commission électorale.
« La présidente du CONOR est tout à la fois. Elle dirige le CONOR. Elle est dans la commission électorale. Elle est aussi impliquée dans le travail de la commission de recours », a dénoncé Sékou KEITA pour qui l’organisation de l’élection relève exclusivement de la commission électorale, avec le concours du Secrétaire général de la FEMAFOOT. Donc, il n’y a pas lieu d’impliquer le CONOR. « Toute la réussite de cette assemblée dépend de la commission. Il faudrait qu’elle s’assume » a interpellé M. KEITA.
En dépit de ces situations, il dit être optimiste et confiant.
Par Sikou BAH

Source: info-matin

MaliwebSports
La liste du candidat Mamoutou TOURE dit Bavieux a organisé un point de presse, hier mercredi, pour demander la publication de la liste nominative des délégués de l’AG élective et dénoncer l’ingérence de la présidente du CONOR dans les missions de la commission électorale. À une semaine de la tenue...