C’est fait ! Après 2018 Moussa Maréga est champion de Portugal avec le FC Porto pour la deuxième fois. Avec ses coéquipiers, ils ont dominé le Sporting CP (2-0), mercredi dernier, au compte de la 32è journée du championnat. Le FC Porto n’avait besoin qu’un point face au troisième du championnat, le Sporting (59 points) pour être officiellement sacré champion du Portugal et l’international malien et ses partenaires y ont mis la manière en s’imposer 2-0. L’attaquant des Aigles a inscrit le deuxième but des siens dans le temps additionnel (90è min+1). A deux journées de la fin de la compétition, le FC Porto compte désormais 79 points, à huit unités du deuxième, Benfica (71 points) et ne peut plus être rejoint par son poursuivant immédiat. Le FC Porto décroche donc avant terme son 29è titre de champion de Portugal. Un sacre presque inespéré tant Moussa Maréga et ses coéquipiers semblaient distancés par Benfica. Le FC Porto comptait en effet sept points de retard sur Benfica au matin de la 20e journée, celle du Classico retour entre les deux monstres du foot portugais. Douze matches et un confinement plus tard, le voilà pourtant champion au terme d’une remontada. Pour inverser si brillamment la tendance, le FC Porto a donc bénéficié de l’aide de son éternel concurrent. Et misé sur sa stabilité qui manque à ses rivaux (le Sporting Portugal et Braga ont usé quatre entraîneurs différents cette saison).

 

L’équipe, qui a empoché mercredi le 29e titre du club, ressemble beaucoup à celle qui avait glané le 28e, il y a deux ans. L’effectif a changé mais pas la colonne vertébrale ni l’idée globale, avec toujours Sergio Conceiçao aux commandes et la primauté à l’intensité. Derrière, la paire Pepe-Chancel Mbemba s’est affirmée. Devant, le duo d’attaquant Tiquinho Soares-Moussa Maréga cavale et bouscule autant qu’il le peut. L’international malien a vécu pour sa part une saison contrastée, avec quelques périodes sans marquer et l’épisode de cette sortie du terrain à Guimaraes, victime d’insultes racistes. Mais il reste le catalyseur de l’attaque des Dragons (surnom des joueurs du FC Porto), son meilleur buteur (11 buts) devant Alex Telles, surnommé par les supporters, le Sergio Ramos du FC Porto (10 buts pour le latéral brésilien, dont 7 penalties). La combinaison Soares-Moussa Maréga donne du sens à un 4-4-2 de combat. Meilleure attaque (67 buts marqués), meilleure défense (19 buts encaissés), le FC Porto n’a pas toujours maîtrisé son sujet, il peut même devenir friable dès qu’il manque d’énergie. Mais il reste une redoutable machine.

Avec 11 réalisations, Moussa Maréga égale le nombre de buts marqués l’année dernière avec les Dragons en championnat. Mais sa meilleure saison reste celle de 2017-2018 avec 22 buts en championnat portugais. L’international malien et les Dragons pourraient réaliser le doublé coupe-championnat. Ils affronteront de nouveau le Sporting, au compte de la finale de la Coupe du Portugal, le 1er août. La rencontre se jouera à huis clos et marquera la clôture de la dernière de la saison 2019-2020 au Portugal.

Avec 68 buts en 148 matchs joués, Moussa Maréga n’est plus qu’à deux longueurs du record du Camerounais Meyong Ze (70 buts en 177 matchs), pour devenir le meilleur buteur africain de tous les temps de la Primeira Liga portugaise.

O CAMARA

Le Témoin

MaliwebSports
C’est fait ! Après 2018 Moussa Maréga est champion de Portugal avec le FC Porto pour la deuxième fois. Avec ses coéquipiers, ils ont dominé le Sporting CP (2-0), mercredi dernier, au compte de la 32è journée du championnat. Le FC Porto n’avait besoin qu’un point face au troisième...